Menu
A+ A A-

Le pétrole monte avec l'optimisme sur les mesures de relance aux Etats-Unis

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en hausse, portés par l'espoir de l'adoption imminente d'un plan d'aide économique massif aux Etats-Unis pour faire face aux conséquences dévastatrices du nouveau coronavirus.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai a fini à 27,39 dollars à Londres, en hausse de 0,9% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mai a pris 2%, à 24,49 dollars.

"Il y a 2.000 milliards de raisons pour lesquelles le pétrole ne va pas tomber à zéro", a commenté Phil Flynn de Price Futures Group en référence au montant annoncé pour les mesures de soutien à l'économie américaine.

"Cette somme incroyable devrait soutenir les prix pétroliers même si pour le moment, le tableau général laisse à penser que la baisse pourrait se poursuivre", ajoute l'expert.

L'or noir est en effet pris en étau entre une offre surabondante, alors que l'Arabie saoudite et la Russie ont décidé d'augmenter leur production de manière massive, et une demande en berne avec la pandémie de coronavirus et le net ralentissement de la consommation mondiale d'énergie.

Mercredi, les acteurs du marché ont également pris connaissance du dernier rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Lors de la semaine achevée le 20 mars, les réserves commerciales de brut ont progressé de 1,6 million de barils pour s'établir à 455,4 millions, un chiffre inférieur aux prévisions des analystes qui avaient tablé sur une hausse de 3 millions de barils.

Les réserves d'essence et de produits distillés ont elles baissé.

Pour Andrew Lebow de Commodity Research Group, "on ne peut pas tirer trop d'enseignements de ce rapport", car les données ne reflètent pas encore l'impact du coronavirus de manière claire.

M. Lebow a toutefois souligné que la demande hebdomadaire en essence, en kérosène et en produits distillés avait nettement diminué.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a appelé mardi l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, à "rassurer les marchés énergétiques et financiers" face à la crise économique mondiale qui se profile, selon un communiqué publié mercredi par la diplomatie américaine.

Dans un entretien au téléphone avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, le secrétaire d'Etat a estimé que Ryad, "en tant que président du G20" cette année "et important leader énergétique", avait "une réelle occasion de se montrer à la hauteur des enjeux", alors que le cours du pétrole a fortement chuté depuis plusieurs semaines.

Le directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol, a critiqué le rôle de l'Arabie saoudite et de la Russie dans la chute actuelle des cours du pétrole, estimant que "l'histoire les jugera", dans un entretien au quotidien Les Echos paru mercredi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte avec l'optimisme sur les mesures de relance aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite