Logo

Guerre des prix du pétrole: Saudi Aramco jette de l'huile sur le feu

prix du petroleRyad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mercredi qu'il envisageait d'augmenter sa capacité de production de pétrole d'un million de barils par jour (bpj) pour la porter à 13 millions bpj alors qu'une guerre des prix s'intensifie avec la Russie.
"Saudi Aramco annonce avoir reçu une directive du ministère de l'Energie visant à augmenter sa capacité maximale durable de 12 à 13 millions bpj", a déclaré l'entreprise publique dans un communiqué publié sur le site internet de la Bourse saoudienne.

Mardi le premier exportateur mondial de brut avait déjà décidé d'augmenter sa production d'au moins 2,5 millions de bpj pour atteindre un niveau record de 12,3 millions bpj à partir d'avril.

Les nouvelles mesures saoudiennes interviennent après l'échec d'un accord de réduction de la production pétrolière entre l'Opep et les producteurs non membres du Cartel y compris la Russie.

La semaine dernière, l'Arabie saoudite, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a de nouveau fait pression pour réduire la production de brut afin de compenser la baisse de la demande mondiale en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus.

Mais la Russie, deuxième producteur mondial après Ryad et partenaire de l'Opep sur ce dossier, s'y est opposée.

En réaction, l'Arabie saoudite a procédé à la plus forte baisse de ses prix depuis 20 ans, s'efforçant de capter des parts de marché de Moscou et déclenchant des remous sur les marchés financiers.

Augmenter la capacité de production prend normalement beaucoup de temps et nécessite des milliards de dollars d'investissements. Il y a plusieurs années, le royaume avait mis de côté des plans visant à augmenter sa capacité de production de brut au-delà de 12 millions de bpj après que la demande de pétrole de l'Opep a diminué dans un contexte de forte concurrence de la part d'autres sources, en particulier du pétrole de schiste américain.

Mardi, le ministre de l'Energie russe Alexandre Novak a toutefois déclaré ne pas "fermer la porte" à l'alliance Opep-Russie (Opep+) et que le récent désaccord de Moscou "ne signifie pas qu'à l'avenir nous ne pourrons plus coopérer entre pays Opep et non-Opep".

Le royaume saoudien affirme avoir une capacité de production de 12 millions de bpj, mais il reste difficile de savoir si ce rythme sera viable à long terme.


(c) Afp

Commenter Guerre des prix du pétrole: Saudi Aramco jette de l'huile sur le feu


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.