Menu
A+ A A-

La Russie ne 'ferme pas la porte' à l'alliance avec l'Opep (Novak)

prix du petrole MoscouMoscou: Le ministre de l'Energie russe Alexandre Novak a déclaré mardi ne pas "fermer la porte" à l'alliance Opep-Russie pour stabiliser le marché du pétrole.
"La porte n'est pas fermée", a déclaré le ministre dans une interview à la chaîne télévisée "Rossiïa-24", indiquant que le fait que l'accord de réduction de la production n'ait pas été prolongé au-delà du mois d'avril "ne signifie pas qu'à l'avenir nous ne pourrons plus coopérer entre pays OPEP et non-OPEP".

"Si nécessaire, nous avons divers outils, dont une réduction et une augmentation de la production, et de nouveaux accords peuvent être conclus. Nous avons prévu des réunions régulières en mai-juin afin d'évaluer la situation", a ajouté M. Novak.

La Russie, qui n'est pas membre de l'OPEP, s'est opposée vendredi à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour (bpj), les compagnies pétrolières russes s'opposant à des réductions par crainte de perdre des parts de marché et afin de concurrencer offensivement le pétrole de schiste américain.

En réponse, l'Arabie saoudite s'est lancée dans une vaste braderie en effectuant la plus importante réduction de ses prix pétroliers en 20 ans. Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a annoncé mardi qu'il allait ouvrir ses robinets en avril à 12,3 millions bpj.

M. Novak a lui assuré qu'"à court terme, (la Russie) peut augmenter sa production de 200-300'000 bpj, avec un potentiel de 500'000 bpj dans un avenir proche".

Les cours du pétrole se sont effondrés lundi, encaissant leur chute la plus sévère depuis la guerre du Golfe de 1991, après la décision unilatérale de Ryad de baisser ses prix à la livraison à la suite de l'échec des négociations entre le chef de file de l'OPEP, l'Arabie saoudite, et la Russie, deuxième producteur mondial. Le rouble a également subi sa plus forte chute depuis quatre ans face au dollar.

Après un lundi noir, les Bourses du monde étaient soulagées mardi par la remontée des prix du pétrole. Mais c'était au tour de la Bourse de Moscou de s'effondrer à l'ouverture mardi après un week-end de trois jours.

(c) AFP

Commenter La Russie ne 'ferme pas la porte' à l'alliance avec l'Opep (Novak)


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 01 juin 2020

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    mardi 12 mai 2020

    Crise pétrolière: Rosneft baisse ses investissements de 20% …

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft va baisser ses investissements de plus de 20% cette année en raison de la chute spectaculaire...

    vendredi 24 avril 2020

    L'économie russe s'apprête à plonger face à l'épidémie et à …

    Moscou: Le nouveau coronavirus et la chute des prix du pétrole vont faire plonger l'économie russe dans le rouge, a prévenu vendredi...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 06 juin 2020 à 16:44

    L'Opep+ se penche sur les coupes dans la production de pétro…

    Vienne: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis en visioconférence, ont commencé samedi à débattre des suites de...

    vendredi 05 juin 2020 à 21:36

    L'Opep+ se penche dès samedi sur la baisse de la production

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, dont la Russie, vont se retrouver dès samedi afin de donner...

    vendredi 05 juin 2020 à 19:22

    Mexico écarte toute nouvelle baisse de sa production, avant …

    Mexico: Le Mexique a écarté vendredi toute nouvelle baisse de sa production de pétrole à la veille de la réunion de l'Opep...

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite