Menu
A+ A A-

La Russie ne 'ferme pas la porte' à l'alliance avec l'Opep (Novak)

prix du petrole MoscouMoscou: Le ministre de l'Energie russe Alexandre Novak a déclaré mardi ne pas "fermer la porte" à l'alliance Opep-Russie pour stabiliser le marché du pétrole.
"La porte n'est pas fermée", a déclaré le ministre dans une interview à la chaîne télévisée "Rossiïa-24", indiquant que le fait que l'accord de réduction de la production n'ait pas été prolongé au-delà du mois d'avril "ne signifie pas qu'à l'avenir nous ne pourrons plus coopérer entre pays OPEP et non-OPEP".

"Si nécessaire, nous avons divers outils, dont une réduction et une augmentation de la production, et de nouveaux accords peuvent être conclus. Nous avons prévu des réunions régulières en mai-juin afin d'évaluer la situation", a ajouté M. Novak.

La Russie, qui n'est pas membre de l'OPEP, s'est opposée vendredi à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour (bpj), les compagnies pétrolières russes s'opposant à des réductions par crainte de perdre des parts de marché et afin de concurrencer offensivement le pétrole de schiste américain.

En réponse, l'Arabie saoudite s'est lancée dans une vaste braderie en effectuant la plus importante réduction de ses prix pétroliers en 20 ans. Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a annoncé mardi qu'il allait ouvrir ses robinets en avril à 12,3 millions bpj.

M. Novak a lui assuré qu'"à court terme, (la Russie) peut augmenter sa production de 200-300'000 bpj, avec un potentiel de 500'000 bpj dans un avenir proche".

Les cours du pétrole se sont effondrés lundi, encaissant leur chute la plus sévère depuis la guerre du Golfe de 1991, après la décision unilatérale de Ryad de baisser ses prix à la livraison à la suite de l'échec des négociations entre le chef de file de l'OPEP, l'Arabie saoudite, et la Russie, deuxième producteur mondial. Le rouble a également subi sa plus forte chute depuis quatre ans face au dollar.

Après un lundi noir, les Bourses du monde étaient soulagées mardi par la remontée des prix du pétrole. Mais c'était au tour de la Bourse de Moscou de s'effondrer à l'ouverture mardi après un week-end de trois jours.

(c) AFP

Commenter La Russie ne 'ferme pas la porte' à l'alliance avec l'Opep (Novak)


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 01 juin 2020

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    mardi 12 mai 2020

    Crise pétrolière: Rosneft baisse ses investissements de 20% …

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft va baisser ses investissements de plus de 20% cette année en raison de la chute spectaculaire...

    vendredi 24 avril 2020

    L'économie russe s'apprête à plonger face à l'épidémie et à …

    Moscou: Le nouveau coronavirus et la chute des prix du pétrole vont faire plonger l'économie russe dans le rouge, a prévenu vendredi...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 août 2020 à 11:57

    Le pétrole pâtit de l'allègement des coupes de l'Opep+ et de…

    Londres: Les cours du pétrole démarraient la semaine du mauvais pied lundi, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans...

    vendredi 31 juillet 2020 à 23:04

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    New York: Les cours du pétrole se sont un peu repris vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours...

    vendredi 31 juillet 2020 à 14:47

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020 à 13:54

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    vendredi 31 juillet 2020 à 11:50

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    Londres: Les cours du pétrole se reprenaient vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours fragile pour la demande...

    jeudi 30 juillet 2020 à 21:22

    Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d…

    New York: Les prix du pétrole ont subi un sérieux accès de faiblesse jeudi, s'enfonçant un moment de plus de 5%, menacés...

    jeudi 30 juillet 2020 à 17:06

    Les cours du pétrole américain et du Brent s'enfoncent et pe…

    Londres: Les cours du pétrole chutaient jeudi, dans le sillage des marchés boursiers, plombés par la progression de la pandémie de Covid-19...

    jeudi 30 juillet 2020 à 12:34

    Le pétrole bat en retraite face au Covid-19 et aux stocks d…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse jeudi, les investisseurs manifestant de la prudence devant la progression de la pandémie de...

    jeudi 30 juillet 2020 à 09:41

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trime…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite