Menu
A+ A A-

Le pétrole en forte baisse, le marché suspendu à la décision de la Russie

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient fortement vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché suspendu à la réponse de la Russie à la proposition de l'Opep d'accroître les coupes de production de 1,5 million de barils par jour.
Vers 10H05 GMT (11H05 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai valait 48,64 dollars à Londres, en baisse de 2,70% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour avril perdait 2,55% à 44,73 dollars.

Vendredi "va probablement marquer l'une des plus importantes journées en presque 60 ans d'histoire de l'OPEP", ont souligné les analystes de JBC Energy, avec un marché suspendu à la réponse des Russes, qui pourrait avoir des répercussions importantes sur les prix.

Jeudi soir, le cartel a décidé de proposer à Moscou et à ses neuf autres partenaires une coupe supplémentaire commune de 1,5 million de barils par jour jusqu'à fin 2020, afin de ne pas laisser l'épidémie de coronavirus ruiner les efforts consentis depuis 2017 pour maintenir à flot les cours du brut.

Moscou a toutefois "l'habitude de traîner les pieds en ce qui concerne les engagements en matière de réduction du pétrole et a fait part de sa réticence à s'embarquer dans des baisses plus importantes", a souligné Stephen Brennock, analyste pour PVM.

Deuxième producteur mondial de brut derrière les États-Unis et devant l'Arabie saoudite, Moscou a en effet basé ses prévisions budgétaires sur un baril à 42,4 dollars et répète se satisfaire du niveau actuel des prix.

Pour les majors russes, tout baril retiré du marché implique une baisse des rentrées financières et le risque de céder des parts de marché aux États-Unis qui inondent la planète de leur pétrole de schiste.

Pour tenter de convaincre ses alliés, l'OPEP a décidé jeudi de leur demander de ne prendre à leur charge qu'un tiers de l'ensemble des nouvelles coupes, soit 500.000 barils par jour.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en forte baisse, le marché suspendu à la décision de la Russie



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite