Menu
A+ A A-

Le pétrole new-yorkais bondit, rassuré par les possibles coupes de l'Opep

cours de cloture du petrole Wti et BrentkCours de clôture: Le cours du pétrole coté à New York a grimpé lundi, après avoir dégringolé la semaine dernière, dans un marché rassuré par la perspective de nouvelles coupes de la production de l'Opep face aux risques que fait peser le coronavirus.
Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., baril de référence aux États-Unis, pour livraison en avril, a terminé en nette hausse de 4,4% ou 1,99 dollar, à 46,75 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai est lui monté de 4,5% ou 2,23 dollars à 51,90 dollars à Londres.

Il s'agit de la première séance de hausse après six baisses consécutives sur fond de craintes grandissantes concernant la propagation du coronavirus et son impact sur la demande mondiale en or noir.

Les deux cours de référence avaient d'ailleurs commencé la séance de lundi en repli: dans la nuit de dimanche à lundi, le Brent a touché un plus bas depuis juillet 2017 à 48,40 dollars le baril, quand le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. s'est enfoncé à 43,32 dollars, un prix plus vu depuis le mois de décembre 2018.

Mais la spirale baissière n'a été que de courte durée, le Brent et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. rebondissant rapidement "sous l'effet des spéculations sur des coupes supplémentaires des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)", a estimé David Madden, de CMC Markets.

Les membres de l'Opep et leurs partenaires, emmenés par la Russie, se retrouvent jeudi et vendredi à Vienne pour décider des mesures appropriées afin d'enrayer la chute des cours du brut à l'oeuvre depuis le début de l'année.

Ce mouvement s'est accéléré à mesure que l'épidémie de pneumonie virale, qui pèse sur la demande mondiale en or noir et dont le bilan a dépassé lundi les 3.000 morts dans le monde, se propageait.

Les prix pétroliers ont également profité lundi des messages envoyés par plusieurs banques centrales, dont celles du Japon et des États-Unis, qui se sont dites prêtes à intervenir en cas de ralentissement durable de l'économie mondiale à cause du coronavirus.

"Il faut espérer que les banques centrales et l'Opep seront plus efficaces pour endiguer les conséquences économiques de l'épidémie que la Chine ne l'a été pour endiguer le virus", a avancé Phil Flynn de Price Futures Group.


(c) Afp

Commenter Le pétrole new-yorkais bondit, rassuré par les possibles coupes de l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 21 juin 2021 à 11:47

    Le pétrole en hausse à l'orée de la semaine

    Londres: Les prix du pétrole allaient de l'avant lundi, soutenus par la demande et l'élection du conservateur Ebrahim Raïssi en Iran, susceptible...

    vendredi 18 juin 2021 à 21:14

    Le pétrole se reprend pour finir la semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu rebondi vendredi, portés par des perspectives restant favorables pour la demande, malgré...

    vendredi 18 juin 2021 à 17:33

    Le pétrole se reprend dans la dernière ligne droite

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient le chemin de la hausse vendredi en fin de séance européenne, les perspectives restant favorables pour...

    vendredi 18 juin 2021 à 11:50

    Le pétrole cède du terrain pénalisé par le dollar et le vari…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en baisse vendredi, lestés par un dollar en forme et un regain d'inquiétude au sujet du...

    jeudi 17 juin 2021 à 21:45

    Le pétrole affaibli par un dollar ragaillardi

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont chuté jeudi, plombés par un regain du billet vert après une réunion de deux...

    jeudi 17 juin 2021 à 18:04

    Le pétrole affaibli par un dollar ragaillardi

    Londres: Les prix du pétrole étaient en baisse jeudi en cours de séance américaine, plombés par un regain du billet vert après...

    jeudi 17 juin 2021 à 17:46

    Saudi Aramco lève 6 milliards de dollars pour verser des div…

    Ryad: La compagnie pétrolière Saudi Aramco a annoncé jeudi avoir levé 6 milliards de dollars (près de 5,5 milliards de francs) via...

    jeudi 17 juin 2021 à 12:03

    La vigueur du dollar plafonne les gains du pétrole

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre jeudi, l'élan de hausse des séances précédentes se voyant limité par un regain...

    mercredi 16 juin 2021 à 21:33

    Le pétrole poursuit sa hausse après le plongeon des stocks a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint des sommets en plusieurs années mercredi après une nouvelle chute des réserves de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite