Menu
A+ A A-

Le pétrole en retrait sous l'effet de prises de bénéfices

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé vendredi, les investisseurs empochant leurs gains après une dizaine de jours de convalescence pour les cours du brut.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'est établi à 58,50 dollars à Londres, en baisse de 1,4% ou 81 cents par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour avril, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a perdu 0,9% ou 50 cents, à 53,38 dollars.

Les deux barils de référence européen et américain ont toutefois progressé sur la semaine, chacun d'un peu plus de 2%, et ont respectivement gagné aux alentours de 10% et 8% depuis une reprise amorcée le 10 février.

Jeudi, le Brent a même touché sans le dépasser le seuil symbolique des 60 dollars le baril, un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis le 29 janvier.

Les cours du pétrole ont marqué une pause vendredi sous l'effet de prises de bénéfices, a estimé Craig Erlam, de Oanda.

La "tendance haussière" tirée ces derniers temps par un ralentissement de la propagation de l'épidémie de coronavirus en Chine "est arrivée à sa fin", a-t-il ajouté.

L'apparition de nouveaux cas de contamination au coronavirus en Corée du Sud, en Iran, ainsi que dans des hôpitaux et prisons chinoises, a par ailleurs relancé vendredi les inquiétudes sur la propagation d'une épidémie qui a déjà fait plus de 2.200 morts.

Par ailleurs, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se retrouvent dans deux semaines à Vienne pour s'accorder sur les mesures à même de soutenir les prix de l'or noir.

"L'Opep+ (membres de l'Opep et leurs dix partenaires, ndlr) doit aborder deux questions principales. D'une part la prolongation des coupes au-delà du premier trimestre, d'autre part des coupes supplémentaires pour contrer le ralentissement de la demande lié à l'épidémie de coronavirus", a expliqué Harry Tchilinguirian, de BNP.

Les marchés ont également accueilli sans grand mouvement jeudi la publication hebdomadaire par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) des stocks de brut aux États-Unis, un jour plus tard que d'habitude en raison du lundi férié aux États-Unis.

Lors de la semaine achevée le 14 février, les réserves commerciales de brut ont progressé de 400.000 barils, une hausse inférieure aux attentes des analystes.


(c) Afp

Commenter Le pétrole en retrait sous l'effet de prises de bénéfices



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite