Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa reprise dans un marché plus optimiste

Cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi jeudi leur remontée amorcée il y a une dizaine de jours, aidés par les mesures de reprise économique en Chine et les perspectives de nouvelles coupes de la production d'or noir.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a fini à 59,31 dollars à Londres, en hausse de 0,32% ou 19 cents par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mars, dont c'est le dernier jour de cotation, a gagné 0,92% ou 49 cents, à 53,78 dollars.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a touché à 16H00 GMT la barre des 60 dollars le baril, sans pour autant dépasser ce seuil qu'il n'avait plus atteint depuis le 29 janvier.

"Les investisseurs sont optimistes sur les effets des mesures de la Banque centrale chinoise", avait estimé en début de séance Naeem Aslam, d'Avatrade, sur fond de ralentissement de la propagation de l'épidémie dans le pays.

La Banque centrale chinoise a annoncé jeudi une baisse d'un dixième de point d'un de ses taux d'intérêt de référence, une décision qui "aidera à la marge les entreprises à réparer en partie les dégâts du coronavirus", a observé le cabinet Capital Economics dans une note.

Par ailleurs, Pékin a annoncé jeudi un nombre quotidien de nouvelles contaminations en forte baisse, au plus bas depuis près d'un mois. Au total, plus de 74.500 personnes ont désormais été contaminées dans le pays.

"Les perspectives de coupes supplémentaires" de la production de brut des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs partenaires "aident également les prix", avait ajouté l'analyste.

Les membres du cartel se retrouvent dans exactement deux semaines à Vienne, en Autriche, pour décider de leurs quotas de production d'or noir et les entériner le lendemain avec leurs alliés de l'OPEP+.

Les marchés ont par ailleurs peu réagi à la publication hebdomadaire par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) des stocks de brut aux États-Unis, un jour plus tard que d'habitude en raison d'un jour férié lundi aux États-Unis.

Lors de la semaine achevée le 14 février, les réserves commerciales de brut ont progressé pour la quatrième semaine consécutive de 400.000 barils pour s'établir à 442,9 millions, une hausse toutefois inférieure aux attentes des analystes qui avaient tablé sur un bond de 3,2 millions de barils.

Ceux d'essence ont reculé de 2 millions de barils, contre une légère hausse de 200.000 barils attendue, et ceux de produits distillés ont diminué de 600.000 barils, là où les experts avaient prédit une baisse de 1,6 million de barils.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit sa reprise dans un marché plus optimiste



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite