Menu
A+ A A-

Le pétrole, aidé par les sanctions contre Rosneft, poursuit sa reprise

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte hausse mercredi, aidés par un ralentissement de la propagation du coronavirus, des sanctions américaines contre le géant russe de l'or noir Rosneft et les troubles en Libye.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril s'est apprécié de 1,37 dollar, ou 2,4%, pour terminer à 59,12 dollars, s'affichant en hausse pour la septième séance de suite après avoir beaucoup pâti de la peur de voir la demande mondiale en brut reculer à cause de l'épidémie de pneumonie virale apparue en Chine.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mars a gagné 1,24 dollar, ou 2,4%, pour finir à 53,29 dollars.

"Le marché relègue au second plan les craintes liées au coronavirus et se concentre sur les menaces d'approvisionnement et les risques géopolitiques", a commenté Phil Flynn de Price Futures Group.

Sur le front de l'épidémie de Covid-19, le nombre de contaminations a en effet connu mercredi sa plus faible hausse en un mois.

Malgré un bilan humain qui dépasse désormais les 2.000 morts, l'Organisation mondiale de la santé s'est voulu rassurante: hors de la province centrale du Hubei, épicentre de l'épidémie, la maladie "touche une très petite proportion de la population" et 80% des patients souffrent d'une forme bénigne de la maladie.

Dans ce contexte, "les sanctions américaines à l'encontre du plus grand producteur de pétrole russe, Rosneft, pour avoir vendu du pétrole de la compagnie pétrolière d'État vénézuélienne PDVSA" ont aidé les cours, estime M. Flynn.

Les sanctions visent spécifiquement Rosneft Trading et son président Didier Casimiro, accusés d'avoir fourni l'essentiel des ressources financières du régime de Nicolas Maduro. Elles viennent allonger une longue liste de sanctions américaines, dont un embargo sur le pétrole vénézuélien depuis avril 2019.

Dans le même temps, "on ne voit toujours aucun progrès dans la situation en Libye", où une partie des champs et terminaux pétroliers sont bloqués depuis mi-janvier par des groupes alliés au maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est libyen, remarque Andy Lipow de Lipow Oil Associates. "Cela représente environ 1 million de barils par jour en moins sur le marché", estime-t-il.

Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA), basé dans la capitale et reconnu par l'ONU, a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi la suspension de sa participation aux travaux d'une commission conjointe militaire à Genève avec des représentants de M.Haftar.

(c) AFP

Commenter Le pétrole, aidé par les sanctions contre Rosneft, poursuit sa reprise



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite