Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, nouveau plus bas pour le Brent

prix du petroleLondres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse lundi, toujours affectés par les inquiétudes sur la demande chinoise et les atermoiements des membres de l'OPEP+, le Brent touchant un nouveau plus bas depuis plus d'un an.
Vers 16H55 GMT (17H55 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril valait 53,36 dollars à Londres, en baisse de 2,04% par rapport à la clôture de vendredi. Quelques minutes auparavant, il était tombé à un nouveau plus bas depuis le début du mois de janvier 2019, à 53,33 dollars le baril.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mars perdait 1,35%, à 49,64 dollars.

Les deux cours de référence de l'or noir sont en baisse car le niveau de la demande chinoise "continue d'être le sujet principal" d'inquiétude pour les investisseurs, a expliqué David Madden, de CMC Markets.

"La crise sanitaire empire en Chine et les investisseurs craignent des retombées importantes" dans ce pays, premier importateur mondial de brut, a-t-il ajouté.

La Chine, frappée par l'épidémie de nouveau coronavirus dont le dernier bilan fait état de plus de 40.000 personnes contaminées et de quelque 900 décès, ne connaissait lundi qu'un semblant de reprise du travail.

Le pays reste largement affecté par les mesures liées à la pneumonie virale et plusieurs régions, abritant des dizaines de millions d'habitants, restent soumises à des restrictions de déplacement.

Les membres de l'organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés via l'accord OPEP+, dont la Russie, peinent à trouver une réponse à même de faire consensus et adaptée au ralentissement attendu de la consommation chinoise, ce qui pèse sur les prix.

Après plusieurs jours de réunion, son comité technique conjoint (JTC) a recommandé de prolonger l'accord de réduction de la production de pétrole jusqu'à fin 2020 et de procéder à une réduction additionnelle jusqu'à la fin du deuxième trimestre, a affirmé samedi le ministre algérien de l'Energie.

"La Russie souhaite davantage de temps pour examiner la proposition de couper la production de 600.000 barils par jour", a complété M. Madden.

Un temps évoqué, l'avancée de la prochaine réunion ministérielle, prévue initialement début mars, est également toujours en suspens.

Le ministre azerbaïdjanais de l'Energie Parviz Shahbazov l'a toutefois jugée peu probable, selon l'agence étatique russe TASS qui a rapporté ses propos dimanche.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, nouveau plus bas pour le Brent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite