Logo

ExxonMobil: baisse du bénéfice trimestriel malgré un gros gain de cession

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière ExxonMobil, confrontée à la défiance croissante vis-à-vis des énergies fossiles à travers le monde, a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, malgré un gain exceptionnel de 3,9 milliards de dollars lié à la cession de ses actifs en Norvège.
Le bénéfice net a diminué de 5,2% à 5,7 milliards de dollars entre octobre et décembre, soit moins que ce à quoi s'attendaient les marchés une fois rapporté ce résultat par action et hors éléments exceptionnels.

En effet, le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, ressort à 0,41 dollar, contre 0,43 dollar escompté, selon un communiqué.

Le chiffre d'affaires de 67,2 milliards, en baisse de 6,6%, est lui supérieur aux attentes (64,17 milliards), selon un communiqué.

La production d'hydrocarbures du géant pétrolier a stagné, à 4 millions de barils équivalent pétrole par jour (mbj), malgré des investissements dans le bassin permien, qui abrite les principales réserves américaines.

A Wall Street, le titre reculait de 0,10% vers 13H15 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

ExxonMobil, comme l'ensemble du secteur pétrolier, fait face à plusieurs défis: les prix du brut et du gaz naturel n'ont pas beaucoup rebondi depuis leur chute au printemps 2014, en raison d'une offre abondante.

Les politiques en faveur des énergies propres et de la réduction des émissions polluantes se multiplient. La société de gestion d'actifs BlackRock, un des actionnaires importants d'ExxonMobil avec un peu plus de 6% du capital, a fait savoir récemment qu'elle souhaitait investir davantage dans le développement durable et responsable.

Le groupe ne peut plus en outre compter sur ses stations essence et la vente des produits pétrochimiques -- résines de pétrole, lubrifiants, éthylène, butadiène, propylène et caoutchouc synthétique entre autres.

Les coûts de maintenance des raffineries ont notamment augmenté, ce qui a entraîné la division par plus d'un tiers, à 900 millions de dollars, du bénéfice opérationnel de cette activité chez ExxonMobil, propriétaire des stations Esso, Mobil et Exxon.

La branche de produits chimiques est elle passée dans le rouge, accusant une perte de 355 millions de dollars, contre un bénéfice 737 millions au quatrième trimestre 2018.

Sur l'ensemble de l'année 2019, ExxonMobil a gagné 14,34 milliards de dollars, en chute de 31,2%, pour un chiffre d'affaires de 264,94 milliards, en baisse de 9%.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil: baisse du bénéfice trimestriel malgré un gros gain de cession

graphcomment>