Menu
A+ A A-

Le pétrole replonge face aux risques d'une demande chinoise en berne

Cours de cloture du petrole WTI BrentCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, rattrapés par la propagation du coronavirus en Chine et ses conséquences sur la demande intérieure du premier importateur mondial d'hydrocarbures.
A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance a lâché 1,19 dollar, ou 2,2%, pour finir à 52,14 dollars, son plus bas niveau depuis août.

"La sévérité de la chute des cours (ce jeudi) reflète l'idée que la crise du coronavirus semble partie pour durer plus longtemps et s'étendre plus largement que ce qui avait été prévu jusqu'à présent", estime Matt Smith de ClipperData.

Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale apparue en Chine fin 2019 s'est alourdi à 170 morts jeudi en Chine et les contaminations s'élèvent désormais à environ 7.700 cas, soit davantage que le nombre - 5.327 - des malades du Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras).

Les mesures drastiques prises par les autorités comme l'isolement de Wuhan, la métropole du centre de la Chine d'où est partie l'épidémie, et celui de la quasi-totalité de la province environnante du Hubei, font craindre des conséquences économiques importantes pour le pays déjà affaibli par près de deux ans de guerre commerciale contre les États-Unis.

"Les investisseurs craignent que cela entame la demande en brut, et ce pour une période prolongée", remarque Matt Smith.

"Le fait que les prix continuent à baisser alors que les exportations libyennes ont été quasiment annihilées, retirant ainsi près d'un million de barils par jour du marché, reflète la forte inquiétude des acteurs du marché", ajoute-t-il.

En augmentant plus que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), les stocks de pétrole brut n'ont pas permis de corriger la tendance à la baisse.

En réaction, "l'Opep se tient prête pour avancer sa prochaine réunion en février pour contrer la baisse de la demande et des prix", selon des rumeurs de marché rapportées par Bjarne Schieldrop, analyste de SEB.

Les coupes volontaires de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pourraient être prolongées jusqu'à juin, contre mars actuellement.


(c) AFP

Commenter Le pétrole replonge face aux risques d'une demande chinoise en berne



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite