Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite entre hausse des stocks aux USA et rumeurs sur l'Opep

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé mercredi, hésitant entre l'annonce d'une hausse plus forte que prévu des réserves de brut aux Etats-Unis et des rumeurs sur une possible extension par l'Opep de l'accord l'engageant à limiter sa production.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars s'est apprécié de 30 cents, ou 0,5%, pour terminer à 59,81 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance a lâché 15 cents, ou 0,3%, pour terminer à 53,33 dollars.

Les stocks de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux États-Unis, de 3,5 millions de barils, selon le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

La production de brut est restée à un niveau record, les États-Unis extrayant en moyenne 13 millions de barils par jour (mbj).

Dans le même temps, les raffineries ont encore ralenti la cadence, fonctionnant à 87,2% de leurs capacités, contre 90,5% la semaine précédente et 94,5% en début d'année.

"Il y a eu plusieurs interruptions non prévues dans certaines raffineries", remarque Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. "Mais c'est aussi en raison de la baisse des marges sur l'essence et les produits distillés puisque les stocks ont beaucoup augmenté ces derniers mois", ajoute le spécialiste. "Le marché est largement approvisionné et devrait le rester dans la mesure où la demande pourrait être affectée en Chine", souligne-t-il également.

Les stocks d'essence ont encore augmenté, de 1,2 million de barils lors de la semaine achevée le 24 janvier, tandis que ceux de produits distillés ont reculé de 1,3 million de barils.

"Mais les acteurs du marché sont aussi en train d'évoquer de plus en plus la possibilité que l'OPEP décide de prolonger ses réductions volontaires de production jusque juin", remarque M. Lipow.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix partenaires se sont pour l'instant engagés à appliquer ces coupes jusque mars seulement.

L'épidémie de pneumonie virale qui sévit actuellement en Chine restait aussi sur le radar des investisseurs alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé mercredi le "monde entier à agir" face au virus, qui a déjà fait plus de malades que le Sras en 2002-2003.

Plusieurs compagnies aériennes ont pris la décision de suspendre ou de réduire leurs vols vers la Chine continentale face à la propagation du nouveau coronavirus, qui a déjà fait 132 morts, réduisant d'autant la demande en kérosène.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite entre hausse des stocks aux USA et rumeurs sur l'Opep



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite