Menu
A+ A A-

Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinoise

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau coronavirus qui pourrait affecter la demande en Chine et avant la publication des stocks américains par l'EIA.
Vers 10H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars valait 62,37 dollars à Londres, en baisse de 1,33% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance, lâchait 1,57% à 55,85 dollars.

La veille, les deux indices de référence européen et américain ont respectivement perdu 2,1% et 2,8%, une chute "qui se poursuit jeudi", ont constaté Warren Patterson et Wenyu Yao, de ING.

L'épidémie "pourrait amener à une réduction des importations chinoises", a estimé Jasper Lawler, de LCG, une baisse de la demande qui fait pression sur les prix.

La rapidité de contagion par le virus est telle que la Chine a décidé de suspendre les transports ferroviaire et aérien jeudi au départ de la métropole de Wuhan (centre du pays), l'épicentre du nouveau virus, afin d'endiguer l'épidémie qui a déjà contaminé plus de 500 personnes et fait 17 morts, selon des chiffres publiés mercredi soir.

Les investisseurs attendent par ailleurs la publication jeudi, un jour plus tard qu'habituellement en raison d'un jour férié aux États-Unis lundi, du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Mercredi, la fédération du secteur pétrolier aux États-Unis API a fait état "d'une hausse de 1,57 million de barils des stocks de brut, soit un peu plus que ce que le marché attendait", ont rapporté les analystes de ING.

Les stocks de pétrole brut de l'EIA, dont les chiffres sont considérés comme plus fiables, sont attendus en hausse de 800.000 barils pour la semaine achevée le 17 janvier, selon la médiane d'un consensus établi par l'agence Bloomberg. Ceux d'essence et de produits distillés sont également attendus en hausse, respectivement de 2,8 millions et 2,25 millions de barils.

(c) AFP

Commenter Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinoise



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite