Logo

Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus d'or noir

prix du petrole Actualise cours et ajoute commentaires d'analystes et contexteLondres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés par les perspectives d'un surplus d'or noir sur les marchés après les annonces du Brésil.
Vers 16H40 GMT (17H40 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars valait 63,29 dollars à Londres, en baisse de 2,01% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mars, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, perdait 2,42% à 56,97 dollars.

En touchant respectivement 62,94 dollars et 56,73 dollars à 15H35 GMT, les deux indices de référence européen et américain ont atteint un plus bas depuis début décembre.

Selon des informations de presse, le ministre brésilien des Mines et de l'Energie Bento Albuquerque a fait état mercredi d'un niveau de production record de pétrole dans son pays pour 2020, de l'ordre de 3,5 millions de barils par jour (mbj) contre 3,1 mbj en 2019.

Ce niveau de production est "un plus haut historique", a constaté auprès de l'AFP Neil Wilson, de Markets.com.

Une telle hausse, combinée à celle des États-Unis ou encore de la Norvège, "coupe toute possibilité de réaction de la part des pays membres de l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, ndlr) qui ne font que perdre des parts de marché", a-t-il ajouté.

Les États-Unis publieront d'ailleurs jeudi leur niveau de production hebdomadaire à l'occasion de la sortie des chiffres des stocks de brut par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Les derniers parus indiquaient une production de brut à un niveau record avec une moyenne de 13 mbj lors de la semaine achevée le 10 janvier.

(c) AFP

Commenter Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus d'or noir


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.