Menu
A+ A A-

USA: les stocks de brut baissent mais ceux de produits raffinés bondissent

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis mais ceux d'essence et de produits distillés ont augmenté bien plus que prévu, faisant pression sur les prix de l'or noir.
Selon un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publié mercredi, les réserves commerciales de brut ont reculé de 2,5 millions de barils lors de la semaine achevée le 10 janvier, pour s'établir à 428,5 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg avaient anticipé une hausse de 1,1 million de barils.

La production de brut a pourtant atteint un nouveau record, les États-Unis extrayant en moyenne 13 millions de barils par jour (mbj), ce qui renforce le statut du pays comme premier producteur mondial d'or noir.

Mais les raffineries ont un peu ralenti la cadence, fonctionnant à 92,2% de leurs capacités, contre 93% la semaine précédente.

Et les importations de brut ont légèrement baissé, passant de 6,73 mbj à 6,55 mbj, tandis que les exportations ont rebondi, de 3,06 mbj à 3,48 mbj.

Les stocks d'essence ont en revanche augmenté de 6,7 millions de barils, soit bien plus que la hausse de 3,3 millions de baril anticipée par les analystes.

Ceux de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont, eux, bondi de 8,2 millions de barils, là où les experts avaient prédit une hausse de seulement 1,7 million.

"Ce n'est pas normal à cette période de l'année de voir les stocks de fioul de chauffage augmenter", remarque Robert Yagwer de Mizuho.

Au vu de la progression constante de la production, et de la montée des stocks de produits transformés, "il va falloir que les raffineries ralentissent un peu la cadence sans quoi les prix vont vraiment chuter", avance-t-il.

Déjà en baisse avant la publication du rapport, le cours du baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. coté à New York a poursuivi sur cette tendance après la diffusion du document de l'EIA: il perdait 70 cents, ou 1,20%, à 57,53 dollars, vers 16H00 GMT.

Les stocks de brut WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud), qui servent de référence à la cotation du pétrole à New York, ont progressé de 300.000 barils, à 35,8 millions de barils.

La demande en énergie a, elle, reculé par rapport à la semaine précédente: au cours des quatre dernières semaines, les États-Unis ont au total consommé en moyenne 19,9 mbj, ce qui représente une baisse de 1,0% sur un an.

(c) AFP

Commenter USA: les stocks de brut baissent mais ceux de produits raffinés bondissent



    Communauté prix du baril


    Les Stocks de pétrole brut

    -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    mercredi 10 juillet 2024

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 03 juillet 2024

    🛢️ USA: chute massive des stocks de pétrole brut, la demande…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont dégringolé de 12,2 millions de barils durant la semaine achevée...

    mercredi 26 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole, la demande fl…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont augmenté de 3,6 millions de barils durant la semaine achevée...

    jeudi 20 juin 2024

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 05 juin 2024

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut et d'essence augmentent l…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté aux États-Unis la semaine dernière et les stocks d'essence...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite