Menu
A+ A A-

Le pétrole repart à la hausse après cinq séances de baisse

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, rebondissant après cinq séances consécutives de baisse et à la veille de la signature d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars s'est apprécié de 29 cents, ou 0,5%, pour clôturer à 64,49 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour février a gagné 15 cents, ou 0,3%, pour finir à 58,23 dollars.

Les cours du brut ont surtout profité, selon John Kilduff, d'Again Capital, d'un rebond technique alors que les prix se sont nettement repliés au cours des cinq dernières séances et que le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. se rapprochait de sa moyenne des 200 derniers jours.

Mais les investisseurs continuent aussi, selon lui, à espérer que l'apaisement commercial entre les États-Unis et la Chine, qui devrait se concrétiser mercredi par la signature d'un accord commercial partiel à Washington, permette à l'économie mondiale de repartir plus vigoureusement de l'avant et d'entraîner avec elle la demande en énergie.

Par ailleurs, indique le spécialiste, "selon certaines rumeurs, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires pourraient repousser à juin leur prochaine réunion" sur l'accord les engageant à limiter leur production.

"Cela signifierait que les coupes sur lesquelles ils se sont mis d'accord en décembre seraient automatiquement prolongées jusque là", souligne M. Kilduff.

Ces pays sont censés, pour l'instant, se retrouver à Vienne les 5 et 6 mars pour statuer sur l'accord de réduction volontaire de leur production d'or noir destiné à équilibrer le marché et à soutenir les prix.

Autre facteur pouvant participer à la hausse des cours mardi: l'agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA) a révisé à la hausse dans un rapport mensuel ses prévisions sur les prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. en du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. en 2020, désormais attendus à respectivement environ 65 dollars et 59 dollars en moyenne sur l'année.

Les acteurs du marché continuent, par ailleurs, à surveiller la situation au Moyen-Orient, une escalade soudaine des tensions entre Washington et Téhéran suivie d'un apaisement tout aussi rapide ayant vivement secoué la semaine passée les cours de l'or noir.

Ils scruteront aussi mercredi les chiffres hebdomadaires de l'EIA sur les réserves de produits pétroliers aux États-Unis.

Selon la médiane d'un consensus établi par l'agence Bloomberg, les analystes s'attendent à une hausse des stocks de brut de 1,1 million de barils, à une hausse de 3,3 millions de barils pour ceux d'essence et à une augmentation de 1,7 million pour les autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), pour la semaine achevée le 10 janvier.

(c) AFP

Commenter Le pétrole repart à la hausse après cinq séances de baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite