Menu
A+ A A-

Le pétrole repart à la hausse après cinq séances de baisse

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mardi, rebondissant après cinq séances consécutives de baisse et à la veille de la signature d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars s'est apprécié de 29 cents, ou 0,5%, pour clôturer à 64,49 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour février a gagné 15 cents, ou 0,3%, pour finir à 58,23 dollars.

Les cours du brut ont surtout profité, selon John Kilduff, d'Again Capital, d'un rebond technique alors que les prix se sont nettement repliés au cours des cinq dernières séances et que le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. se rapprochait de sa moyenne des 200 derniers jours.

Mais les investisseurs continuent aussi, selon lui, à espérer que l'apaisement commercial entre les États-Unis et la Chine, qui devrait se concrétiser mercredi par la signature d'un accord commercial partiel à Washington, permette à l'économie mondiale de repartir plus vigoureusement de l'avant et d'entraîner avec elle la demande en énergie.

Par ailleurs, indique le spécialiste, "selon certaines rumeurs, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires pourraient repousser à juin leur prochaine réunion" sur l'accord les engageant à limiter leur production.

"Cela signifierait que les coupes sur lesquelles ils se sont mis d'accord en décembre seraient automatiquement prolongées jusque là", souligne M. Kilduff.

Ces pays sont censés, pour l'instant, se retrouver à Vienne les 5 et 6 mars pour statuer sur l'accord de réduction volontaire de leur production d'or noir destiné à équilibrer le marché et à soutenir les prix.

Autre facteur pouvant participer à la hausse des cours mardi: l'agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA) a révisé à la hausse dans un rapport mensuel ses prévisions sur les prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. en du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. en 2020, désormais attendus à respectivement environ 65 dollars et 59 dollars en moyenne sur l'année.

Les acteurs du marché continuent, par ailleurs, à surveiller la situation au Moyen-Orient, une escalade soudaine des tensions entre Washington et Téhéran suivie d'un apaisement tout aussi rapide ayant vivement secoué la semaine passée les cours de l'or noir.

Ils scruteront aussi mercredi les chiffres hebdomadaires de l'EIA sur les réserves de produits pétroliers aux États-Unis.

Selon la médiane d'un consensus établi par l'agence Bloomberg, les analystes s'attendent à une hausse des stocks de brut de 1,1 million de barils, à une hausse de 3,3 millions de barils pour ceux d'essence et à une augmentation de 1,7 million pour les autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), pour la semaine achevée le 10 janvier.

(c) AFP

Commenter Le pétrole repart à la hausse après cinq séances de baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite