Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Arabie saoudite promet de garantir la stabilité des marchés

prix du petrole RyadRyad: Le ministre saoudien de l'Énergie, Abdel Aziz ben Salmane, a assuré lundi que son pays avait pris toutes les précautions pour assurer la sécurité de ses infrastructures pétrolières et qu'il garantirait la stabilité des marchés dans un contexte de tensions accrues dans la région.
"Nous avons pris toutes les précautions possibles" pour protéger nos infrastructures, a dit le ministre à l'ouverture de la International Petroleum Technology Conference (IPTC) 2020 dans la ville de Dhahran, dans l'est de l'Arabie saoudite.

La région du Golfe connaît des tensions accrues depuis mai 2019 en raison des vives tensions entre l'Iran et les États-Unis, qui se sont exacerbées depuis la frappe meurtrière américaine ayant visé le 3 janvier le puissant général iranien Qassem Soleimani à Bagdad.

Des frappes aériennes contre des infrastructures du géant pétrolier Saudi Aramco avaient provoqué en septembre la réduction temporaire de la moitié de la production de brut du premier exportateur mondial de pétrole.

Ryad et Washington ont accusé l'Iran d'être à l'origine de ces attaques, qui ont été revendiquées par les rebelles yéménites Houthis, soutenus par Téhéran.

Lundi, le ministre saoudien de l'Energie a indiqué que la production de l'Arabie saoudite atteindrait 9,77 millions de barils par jour au cours des mois de janvier et février.

En décembre, le royaume avait annoncé aux côtés de pays de l'OPEP et dix autres pays pétroliers la réduction début 2020 de sa production afin de soutenir les cours du brut.

Au moment des attaques en septembre 2019, l'Arabie saoudite pompait 9,9 millions de barils par jour, soit près de 10% de la demande mondiale.

"Il n'existe pas d'autre source (de pétrole) plus sûre et responsable que le royaume d'Arabie saoudite", a-t-il estimé.

"Quand les infrastructures pétrolières du royaume ont été attaquées il y a quelques mois, nous avons agi vite et avons maintenu la stabilité de l'approvisionnement en pétrole et c'est cela qui compte pour les consommateurs", a souligné le ministre saoudien. "Nous avons protégé l'économie mondiale."

Selon lui, cette crise "a montré la souplesse du secteur pétrolier saoudien et la vision stratégique à long terme de la classe dirigeante saoudienne, ainsi que la qualité et la force d'Aramco", introduit en Bourse en grande pompe à Ryad en décembre dernier.

"Face aux tensions qui persistent dans notre région, l'Arabie saoudite va continuer à faire tout ce qu'elle peut pour garantir la stabilité des marchés du pétrole", a-t-il assuré.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Arabie saoudite promet de garantir la stabilité des marchés


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 06 juin 2022

    L'Arabie saoudite augmente à nouveau les prix du pétrole

    Ryad: Les prix du pétrole brut ont augmenté en ce début de semaine après que l'Arabie saoudite a déclaré dimanche qu'elle allait...

    lundi 16 mai 2022

    L'Arabie saoudite veut dépasser les 13 millions de barils pa…

    Manama: L'Arabie saoudite prévoit d'augmenter sa capacité de production quotidienne de pétrole de plus d'un million de barils pour dépasser les 13...

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 juillet 2022 à 21:31

    Des arrêts de production et un long week-end aux USA font mo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont repartis à la hausse vendredi, soutenus par des interruptions de production en Libye et...

    vendredi 01 juillet 2022 à 13:42

    Le pétrole en hausse, dopé par les interruptions de producti…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse vendredi, soutenus par les interruptions de production en Libye et en Equateur, malgré...

    jeudi 30 juin 2022 à 23:33

    Le pétrole finit son premier mois en baisse depuis novembre

    New York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, signant leur premier repli mensuel depuis novembre, sur un marché de...

    jeudi 30 juin 2022 à 15:53

    Plafonner le prix du pétrole russe entraînera un déficit sur…

    Moscou: Plafonner le prix du pétrole russe, comme l'envisagent les pays occidentaux pour punir l'offensive de Moscou en Ukraine, provoquerait un "déficit...

    jeudi 30 juin 2022 à 14:58

    L'Opep+ pompe plus mais pas assez pour freiner l'envolée des…

    Vienne: Les pays producteurs de pétrole de l'Opep+ ont reconduit jeudi leur objectif d'ouverture des vannes légèrement plus importante pour cet été...

    jeudi 30 juin 2022 à 06:40

    Sommée de pomper plus, l'Opep+ ne devrait cette fois pas sur…

    Vienne: Pomper plus, encore et toujours: après avoir accepté début juin d'ouvrir davantage les vannes sous la pression occidentale, les pays producteurs...

    mercredi 29 juin 2022 à 22:10

    Le pétrole baisse, essoufflement de la demande d'essence aux…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi sur un marché que le ralentissement de la consommation d'essence aux États-Unis...

    mercredi 29 juin 2022 à 17:22

    🛢️ USA: baisse marquée des stocks de pétrole, la consommatio…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont baissé nettement plus que prévu la semaine dernière...

    mercredi 29 juin 2022 à 15:46

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite