Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Arabie saoudite promet de garantir la stabilité des marchés

prix du petrole RyadRyad: Le ministre saoudien de l'Énergie, Abdel Aziz ben Salmane, a assuré lundi que son pays avait pris toutes les précautions pour assurer la sécurité de ses infrastructures pétrolières et qu'il garantirait la stabilité des marchés dans un contexte de tensions accrues dans la région.
"Nous avons pris toutes les précautions possibles" pour protéger nos infrastructures, a dit le ministre à l'ouverture de la International Petroleum Technology Conference (IPTC) 2020 dans la ville de Dhahran, dans l'est de l'Arabie saoudite.

La région du Golfe connaît des tensions accrues depuis mai 2019 en raison des vives tensions entre l'Iran et les États-Unis, qui se sont exacerbées depuis la frappe meurtrière américaine ayant visé le 3 janvier le puissant général iranien Qassem Soleimani à Bagdad.

Des frappes aériennes contre des infrastructures du géant pétrolier Saudi Aramco avaient provoqué en septembre la réduction temporaire de la moitié de la production de brut du premier exportateur mondial de pétrole.

Ryad et Washington ont accusé l'Iran d'être à l'origine de ces attaques, qui ont été revendiquées par les rebelles yéménites Houthis, soutenus par Téhéran.

Lundi, le ministre saoudien de l'Energie a indiqué que la production de l'Arabie saoudite atteindrait 9,77 millions de barils par jour au cours des mois de janvier et février.

En décembre, le royaume avait annoncé aux côtés de pays de l'OPEP et dix autres pays pétroliers la réduction début 2020 de sa production afin de soutenir les cours du brut.

Au moment des attaques en septembre 2019, l'Arabie saoudite pompait 9,9 millions de barils par jour, soit près de 10% de la demande mondiale.

"Il n'existe pas d'autre source (de pétrole) plus sûre et responsable que le royaume d'Arabie saoudite", a-t-il estimé.

"Quand les infrastructures pétrolières du royaume ont été attaquées il y a quelques mois, nous avons agi vite et avons maintenu la stabilité de l'approvisionnement en pétrole et c'est cela qui compte pour les consommateurs", a souligné le ministre saoudien. "Nous avons protégé l'économie mondiale."

Selon lui, cette crise "a montré la souplesse du secteur pétrolier saoudien et la vision stratégique à long terme de la classe dirigeante saoudienne, ainsi que la qualité et la force d'Aramco", introduit en Bourse en grande pompe à Ryad en décembre dernier.

"Face aux tensions qui persistent dans notre région, l'Arabie saoudite va continuer à faire tout ce qu'elle peut pour garantir la stabilité des marchés du pétrole", a-t-il assuré.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Arabie saoudite promet de garantir la stabilité des marchés


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 16 novembre 2020

    Saudi Aramco va vendre des obligations internationales

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a annoncé lundi qu'il avait engagé des banques pour vendre des obligations libellées en dollars...

    lundi 09 novembre 2020

    L'Opep+ pourrait 'ajuster' les coupes de production de pétro…

    Dubaï: L'Opep+ pourrait "ajuster" l'accord sur la réduction de la production de pétrole qui vise à endiguer la baisse des prix due...

    mardi 03 novembre 2020

    Le bénéfice de Saudi Aramco plonge de 44,6% au 3e trimestre

    Ryad: Le bénéfice net d'Aramco a plongé de 44,6% au troisième trimestre 2020 par rapport à la même période l'année dernière en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 novembre 2020 à 20:07

    Le pétrole quasiment stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les deux contrats de référence du pétrole brut ont fini proches de l'équilibre vendredi, dans un marché calme qui...

    vendredi 27 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole en ordre dispersé attend l'Opep+

    Londres: Les deux cours de référence du pétrole brut étaient partagés en première partie de séance européenne vendredi, dans un marché calme...

    vendredi 27 novembre 2020 à 10:57

    La soif de biocarburants cale pour la première fois en 20 an…

    Londres: La demande pour les biocarburants recule pour la première fois en deux décennies cette année, dans la foulée de la pandémie...

    jeudi 26 novembre 2020 à 13:40

    Repsol investira 18,3 milliards d'euros d'ici à 2025 pour se…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi un plan d'investissement de 18,3 milliards d'euros (19,8 milliards de francs) d'ici 2025...

    jeudi 26 novembre 2020 à 12:12

    Le pétrole marque une pause en attendant le sommet de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain jeudi, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts en huit...

    mercredi 25 novembre 2020 à 21:40

    Le pétrole au plus haut depuis mars après les stocks américa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus haut en huit mois mercredi, portés par une baisse inattendue des...

    mercredi 25 novembre 2020 à 17:49

    🛢️ USA: les stocks commerciaux de pétrole brut en baisse

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont un peu reculé aux Etats-Unis la semaine dernière, déjouant les attentes des analystes...

    mercredi 25 novembre 2020 à 13:07

    Le pétrole grimpe, les investisseurs misent sur les vaccins …

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi, le Brent s'approchant des 50 dollars le baril, portés par les avancées des vaccins...

    mardi 24 novembre 2020 à 22:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars, espoirs sur des vaccins

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en forte hausse mardi, le Brent et le WTI retrouvant même leur niveau...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite