Logo

Pour le patron de Chevron, les tensions USA-Iran ne feront pas bondir l'or noir

prévisions prix du petroleNew York: La montée des tensions entre Washington et Téhéran ne devrait pas faire grimper de façon significative les prix du pétrole, a estimé mardi le patron de la major américaine Chevron Michael Wirth dans une interview à CNBC.
Même si les marchés prennent en compte le risque géopolitique, ils savent que l'offre d'or noir dans le monde est abondante et "c'est le point de vue qui continue à dominer actuellement", a ajouté le PDG de Chevron.

Ainsi quand les cours des barils de brut avaient bondi de près de 15% en une seule journée mi-septembre après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite, ils étaient vite redescendus, a-t-il rappelé.

Pour anticiper les prix des barils de Brent ou de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. à long terme, son entreprise ne prend pas en compte les "phénomènes de court terme" comme ces attaques, la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole en décembre de limiter plus que prévu leur production ou la soudaine escalade entre les États-Unis et l'Iran ces derniers jours, a affirmé M. Wirth.

Les prix du pétrole avaient bondi de près de 4% vendredi après l'assassinat dans un raid américain sur le sol irakien du général iranien Qassem Soleimani avant de finir en hausse de plus de 3% à Londres comme à New York.

Ils ont encore légèrement progressé lundi mais lâchaient déjà du terrain mardi malgré la persistance de tensions entre Washington et Téhéran.


(c) Awp

Commenter Pour le patron de Chevron, les tensions USA-Iran ne feront pas bondir l'or noir


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.