Menu
A+ A A-

Le pétrole temporise après plusieurs séances consécutives de gains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mercredi en cours d'échanges européens, après quatre séances de hausse et un record depuis septembre atteint la veille, avant la publication des stocks américains par l'EIA plus tard dans la journée.
Vers 11H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février valait 65,82 dollars à Londres, en baisse de 0,42% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour janvier perdait 0,71% à 60,51 dollars.

Les cours ont touché la veille vers 16H20 GMT un sommet depuis les attaques sur les infrastructures pétrolières saoudiennes, mi-septembre, à 61,06 dollars le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et 66,24 dollars le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole..

Mais "le mouvement haussier a été interrompu par la perspective d'une hausse des stocks de brut américains", a expliqué Stephen Brennock, de PVM.

Les premiers chiffres de la fédération professionnelle du secteur API sur les stocks de pétrole aux États-Unis publiés mardi en fin de séance américaine indiquent une hausse "inattendue" de 4,7 millions de barils, selon l'analyste, de même que ceux d'essence et d'autres produits distillés.

Les acteurs du marché attendent désormais la publication plus tard dans la journée des chiffres hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), considérés comme plus fiables.

"Ce serait la plus importante hausse des stocks depuis janvier si celle-ci était confirmée par l'EIA", a estimé Eugen Weinberg, analyste chez Commerzbank.

Toutefois, selon la médiane d'un consensus établi par l'agence Bloomberg, les analystes s'attendent, à l'inverse, à une baisse des stocks de brut de 1,75 million de barils, à une hausse de ceux d'essence de 2 millions de barils et à un repli de ceux d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) de 400.000 barils.

Cet écart avec les données de l'API est "d'autant plus négatif pour le prix du pétrole", a ajouté M. Weinberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole temporise après plusieurs séances consécutives de gains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 novembre 2023 à 21:24

    Le pétrole en baisse, les nouvelles coupes de l'Opep+ ne con…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en baisse, jeudi, malgré l'annonce de nouvelles coupes de production par plusieurs membres...

    jeudi 30 novembre 2023 à 20:11

    Le Brésil invité à rejoindre l'alliance Opep+

    Vienne: Le Brésil a été invité à rejoindre l'Opep+, alliance formée des 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    jeudi 30 novembre 2023 à 19:51

    L'Opep+ sabre la production face à la chute des prix du pétr…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, plusieurs pays de l'Opep+ ont annoncé jeudi sabrer davantage leur production de pétrole en...

    jeudi 30 novembre 2023 à 18:40

    La Russie renforce sa coupe à 500.000 barils par jour jusqu…

    Moscou: La Russie va renforcer sa réduction de production de pétrole à 500.000 barils par jour jusqu'à fin mars 2024, a annoncé...

    jeudi 30 novembre 2023 à 17:15

    L'Opep+ prête à de nouvelles coupes face à la chute des prix…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ s'acheminent jeudi vers un accord pour sabrer davantage leurs quotas...

    jeudi 30 novembre 2023 à 11:55

    Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en hausse avant la réunion ministérielle des pays exportateurs de brut de l'Opep+, très attendue par...

    jeudi 30 novembre 2023 à 10:00

    Pétrole: après d'intenses négociations, l'heure de vérité po…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ se retrouvent finalement jeudi pour fixer leur stratégie à l'horizon...

    mercredi 29 novembre 2023 à 21:00

    Le pétrole reste à la hausse, de nouvelles coupes évoquées à…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné mercredi une seconde séance d'affilée positive, stimulés par des informations selon lesquelles l'alliance...

    mercredi 29 novembre 2023 à 17:24

    🛢️ USA: nouvelle hausse marquée des stocks de pétrole, fléch…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont encore augmenté de façon significative la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 30 novembre 2023 Dès janvier, le Brésil devrait rejoindre l'OPEP+, regroupant des producteurs de pétrole clés tels que l'Arabie saoudite et la Russie, selon un délégué de l'OPEP+.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite