Menu
A+ A A-

Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 milliards de dollars

prix du petrole chevronNew York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des dépréciations de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de 10 à 11 milliards de dollars, et va restructurer ses activités pour se concentrer sur un nombre restreint de gisements.
Le groupe californien attribue principalement la perte de valeur de ces avoirs à la baisse de ses prévisions du prix des hydrocarbures, et en particulier des tarifs du gaz naturel.

Chevron explique qu'à l'heure de forte abondance des énergies fossiles, certains de ses gisements ne seront pas aussi rentables que prévu.

Parmi ces projets, il y a les sites de gaz de schiste Appalachia (dans les régions de Virginie Occidentale et de Pennsylvanie notamment) et de production pétrolière dans le Golfe du Mexique (Big Foot).

Chevron a également revu à la baisse la valeur d'un site d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir du Canada (Kitimat LNG).

Des projets internationaux non identifiés ont également perdu une bonne partie de leur valeur, a dit Chevron qui n'exclut pas de vendre la plupart de ces actifs.

Le géant pétrolier va se concentrer sur un petit nombre de gisements et projets, situés en grande partie au Kazakhstan et dans la région pétrolière du bassin permien dans le sud des États-Unis. Il entend y investir 20 milliards de dollars en 2020.

"Nous pensons que la meilleure utilisation de nos capitaux consiste à investir dans nos meilleurs actifs", a souligné le PDG Michael Wirth, cité dans le communiqué, ajoutant que le moment de faire des "choix difficiles" était venu pour assurer des retours sur investissements à long terme aux actionnaires.

La décision de Chevron devrait mettre sous pression ses rivaux à lui emboîter le pas car les milieux financiers s'interrogent sur la rentabilité à long terme des groupes pétroliers sur fond d'abondance de l'offre d'hydrocarbures et du durcissement des politiques publiques contre les énergies fossiles.

(c) AFP

Commenter Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 milliards de dollars


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Irak: plusieurs sociétés américaines signent pour 8 milliards de contrats

    jeudi 20 août 2020

    New York: Les sociétés américaines spécialisées dans le secteur de l'énergie Honeywell, General Electric, Stellar Energy, Baker Hugues et Chevron ont signé pour huit milliards de dollars de contrats avec le gouvernement irakien, selon un communiqué du département américain de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 29 septembre 2020 à 18:28

    Le pétrole coté à New York chute de 5% en séance

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York chutait d'un peu plus de 5% mardi, dans un marché...

    mardi 29 septembre 2020 à 11:57

    Le pétrole lesté par une demande incertaine et une offre qui…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en début de séance européenne, affaiblis par les craintes qui pèsent sur la demande en...

    lundi 28 septembre 2020 à 22:23

    Pétrole de schiste: fusion aux Etats-Unis de Devon Energy et…

    New York: Les groupes américains Devon Energy et WPX Energy ont annoncé lundi leur intention de fusionner pour créer un des plus...

    lundi 28 septembre 2020 à 21:19

    Le pétrole rebondit dans le sillage de Wall Street

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont rebondi lundi à New York dans le sillage de la hausse de la Bourse...

    lundi 28 septembre 2020 à 11:59

    Le pétrole baisse, inquiétudes sur un surplus d'offre

    Londres: Les prix du pétrole démarraient la semaine en baisse lundi, toujours pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre tandis que la...

    samedi 26 septembre 2020 à 15:28

    La Russie voit sa production pétrolière progresser après 202…

    Paris: La Russie s'attend à ce que sa production de pétrole augmente une fois que l'accord de l'Opep et ses alliés ("Opep+")...

    vendredi 25 septembre 2020 à 23:41

    Le pétrole à peine à l'équilibre, face à une demande déprimé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont manqué de direction vendredi pour terminer un peu en-dessous de l'équilibre, coincés par les...

    vendredi 25 septembre 2020 à 20:03

    A la raffinerie de Grandpuits, la CGT appelle à la grève le …

    Grandpuits:BAILLY-CARROIS (awp/afp) - La syndicat CGT de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) a appelé vendredi à la grève le 6 octobre au...

    vendredi 25 septembre 2020 à 16:24

    Le pétrole pique du nez, le Covid-19 menace toujours la dema…

    Londres: Après une séance asiatique et des débuts européens en hausse, les cours du brut repartaient vers le bas vendredi, coincés par...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite