Menu
A+ A A-

Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles baisses de production

prix du petroleLondres: Les prix du pétrole ont terminé à leur plus haut niveau depuis fin septembre vendredi, se redressant vivement après l'annonce par l'Opep et ses alliés de nouvelles réductions de leur production d'or noir.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'est apprécié de 1,00 dollar, ou 1,6%, pour finir à 64,39 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour janvier a gagné 77 cents, ou 1,3%, pour clôturer à 59,20 dollars.

Autour de l'équilibre pendant toute la première partie de séance, les cours ont soudainement grimpé quand les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé s'être entendus pour accroître leurs baisses de production de pétrole d'au moins 500.000 barils par jour.

Plusieurs pays producteurs, dont l'Arabie saoudite, vont ajouter à ce nouvel objectif des baisses "volontaires et supplémentaires" de volume, selon le texte.

Au total, les volumes devraient s'afficher en baisse de 2,1 millions de barils par jour (mbj) par rapport aux niveaux de production d'octobre 2018, selon les participants à la réunion.

Ces mesures sont au final plus ambitieuses qu'anticipé par les analystes et "le marché salue simplement le fait que l'Opep réduise un peu plus sa production", observe Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Toutefois, ajoute l'expert, la montée des cours n'est pas plus marquée car "cette décision ne vaut que jusqu'à mars".

De plus, "si on regarde de près les chiffres, il semblerait que la réduction proposée par l'Opep correspond à ce que faisait déjà l'Arabie saoudite", relève-t-il.

Plusieurs analystes avaient en effet déjà souligné qu'une diminution de 500.000 barils par jour ne changeait pas fondamentalement l'équilibre du marché car il ne faisait qu'officialiser le zèle dont faisait preuve jusqu'ici Ryad.

En annonçant vouloir abaisser sa production au-delà de l'accord, le pays, qui va introduire en Bourse une petite partie de sa compagnie nationale, Aramco, après avoir levé 25,6 milliards de dollars, avait probablement l'intention de montrer qu'il ne relâche pas ses efforts pour soutenir les prix. "Au final, l'Arabie saoudite est parvenue à obtenir l'officialisation d'une réduction encore plus poussée qu'anticipé initialement de la production de l'Opep et la Russie est parvenue à obtenir qu'elle ne dure pas trop longtemps", souligne Andy Lipow.

Les membres feront un point en mars et décideront alors de poursuivre ou non leurs coupes jusque fin 2020.

"Ils espèrent sans doute que d'ici là, la croissance mondiale repartira de l'avant, et avec elle la croissance de la demande en énergie, et que la production américaine dans le bassin permien se tasse un peu", avance le spécialiste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles baisses de production


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite