Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit à l'entame d'une semaine marquée par le sommet de l'Opep

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse lundi, rebondissant après une forte chute vendredi à quelques jours du sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs partenaires.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, s'est apprécié de 43 cents, ou 0,7%, pour terminer à 60,92 dollars (contre 60,49 dollars vendredi).

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour janvier a gagné 81 cents, ou 1,4%, pour finir à 55,96 dollars.

L'or noir avait dégringolé en fin de séance vendredi, pénalisé par des données mensuelles publiées par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) montrant notamment que la moyenne de production de brut pour septembre avait atteint un record, à 12,46 millions de barils par jour (mbj). Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait perdu 2,13% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 5,05%.

"Pour cette semaine cependant, tous les regards devraient être tournés vers l'OPEP, le marché prévoyant avec prudence un maintien du statu quo", a relevé Robbie Fraser, de Schneider Electric. Des représentants des membres de l'organisation et de leurs partenaires, dont la Russie, se retrouveront jeudi et vendredi à Vienne.

"La question est de savoir si le cartel va aller plus loin dans les coupes", a précisé Neil Wilson, analyste de Markets.com.

Cette réduction, fixée à 1,2 million de barils par jour (mbj) depuis décembre 2018 par rapport au niveau de production d'octobre de la même année, avait déjà été reconduite lors du dernier sommet en juin et s'applique jusqu'en mars 2020.

Mais l'Arabie saoudite, chef de file du cartel, pourrait être tentée de la renforcer afin de "soutenir les prix en vue de la cotation d'Aramco", a ajouté M. Wilson.

Le géant pétrolier du Royaume prévoit d'introduire 1,5% de son capital en Bourse à Ryad, une opération qui devrait lui rapporter entre 24 et 25,5 milliards de dollars et valorise l'entreprise à environ 1.700 milliards de dollars.

"La position de la Russie, qui supporte le tiers des coupes actuelles, est également un point important", a poursuivi M. Wilson.

Dépassant régulièrement les limites de production imposées par l'accord, elle a manifesté à plusieurs reprises son désaccord sur des coupes plus importantes.

"Cela n'aide sans doute pas que la production américaine soit à un niveau record et les membres du cartel espèrent sans doute un apaisement sur le front de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine de nature à soutenir la demande mondiale en pétrole", a souligné Kyle Cooper, d'Ion Energy.

"Il faut voir s'ils parviennent déjà à maintenir les coupes à leur niveau actuel et à continuer à respecter leurs engagements", a-t-il avancé.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit à l'entame d'une semaine marquée par le sommet de l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 08 mars 2021 à 15:45

    Saudi Arabian Oil : Washington réitère son soutien à Ryad ap…

    Dubai: Les Etats-Unis ont assuré l'Arabie saoudite de leur soutien en matière de défense et de sécurité au lendemain de nouveaux tirs...

    lundi 08 mars 2021 à 14:48

    Eni pourrait introduire en Bourse sa nouvelle division d'éne…

    Londres/milan: Le groupe italien d'énergie Eni envisage de filialiser sa nouvelle division d'énergie renouvelable l'an prochain et pourrait introduire une part minoritaire...

    lundi 08 mars 2021 à 13:17

    Ouganda: Total promet mesures environnementales et transpare…

    Paris: Total a annoncé lundi des mesures pour tenter de réduire l'impact de ses activités sur les populations et l'environnement en Ouganda...

    lundi 08 mars 2021 à 12:23

    Le pétrole repasse 70 dollars après un tir sur des installat…

    Hong Kong: Les prix du pétrole ont poursuivi leur ascension lundi matin, le Brent dépassant brièvement 70 dollars le baril, dopé par...

    lundi 08 mars 2021 à 11:19

    Pétrole: le baril de Brent franchit la barre des 70 dollars

    Hong kong: Le cours du Brent a franchi lundi la barre des 70 dollars pour la première fois depuis janvier 2020, après...

    lundi 08 mars 2021 à 06:23

    Pétrole: le baril de Brent franchit la barre des 70 dollars

    Hong kong: Le cours du Brent a franchi lundi la barre des 70 dollars pour la première fois depuis mai 2019, après...

    vendredi 05 mars 2021 à 21:30

    Les prix du pétrole finissent à leur plus haut en près de 2 …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint vendredi de nouveaux sommets de clôture en près de deux ans, portés par...

    vendredi 05 mars 2021 à 12:26

    Le pétrole finit la semaine en trombe porté par l'approche p…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée vendredi pour atteindre de nouveaux records en plus d'un an, une hausse alimentée...

    jeudi 04 mars 2021 à 21:45

    Le pétrole gagne jusqu'à 5%, porté par la prudence de l'Opep…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont fortement appréciés jeudi, nourris par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 1 mars 2021 A respectivement 67,70 dollars le baril de Brent et 63,81 dollars le baril de WTI, les deux contrats de référence avaient touché jeudi des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, avant de se replier vendredi.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite