Menu
A+ A A-

Le pétrole plonge à quelques jours du sommet de l'Opep

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont chuté vendredi, alors que la perspective de coupes supplémentaires dans la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) semble s'éloigner à quelques jours d'un sommet attendu.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, a terminé à 62,43 dollars à Londres, en baisse de 2,13% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance a dégringolé de 5,05%, à 55,17 dollars.

"Le marché est sans doute déçu que l'OPEP et ses partenaires ne prévoient pas de limiter davantage sa production" lors de leur prochain sommet, les 5 et 6 décembre à Vienne, a jugé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, réagissant à des informations de presse.

L'organisation et ses partenaires sont engagés depuis 2016 dans une réduction volontaire de leur production afin de soutenir les cours.

"Je pense qu'ils vont poursuivre la réduction de leur production jusqu'à la fin 2020, même si certains analystes pensent que ce ne sera que jusqu'à juin", estime M. Lipow.

Dans le même temps, des données mensuelles publiées vendredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) ont montré que les États-Unis avaient exporté plus de pétrole qu'ils n'en avaient importé en septembre.

Cet excédent, qui n'avait jusqu'alors jamais été observé à l'échelle d'un mois, est un nouveau signe du rôle croissant en tant qu'exportateur d'or noir des États-Unis, dont la production est à un niveau record.

Les investisseurs ont également suivi vendredi la poursuite du mouvement de contestation en Irak, où le Premier ministre Adel Abdel Mahdi a annoncé qu'il allait démissionner et où les violences ont fait 21 morts en une journée.

"Les manifestations que l'on voit en Irak, en Iran ou en Equateur, des pays riches en pétrole, pourraient à plus long terme affecter l'offre et faire s'envoler les prix", avertit M. Libow.

(c) AFP

Commenter Le pétrole plonge à quelques jours du sommet de l'Opep



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite