Logo

Le pétrole stable dans un marché prudent

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole demeuraient stables mardi en cours d'échanges européens, dans un marché qui reste prudent malgré l'amélioration des relations commerciales sino-américaines et à un peu plus d'une semaine d'un sommet de l'Opep+.
Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 63,71 dollars à Londres, en hausse de 0,19% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance gagnait 0,26% à 58,27 dollars.

"Les prix du pétrole se sont stabilisés au cours des dernières sessions malgré le regain d'appétit pour le risque et l'apparente progression des discussions commerciales", a commenté Craig Erlam, analyste pour Oanda.

Négociateurs chinois et américains se sont parlé mardi et ont convenu de rester en contact afin de parvenir à "un accord préliminaire" dans la guerre commerciale qui oppose les deux puissances, a rapporté mardi l'agence Chine nouvelle.

"On entrevoit la lumière au bout du tunnel de la guerre commerciale", a commenté Lukman Otunuga, analyste pour FXTM, qui incite néanmoins à la prudence après plusieurs déconvenues au cours des derniers mois.

Selon Craig Erlam, la récente stabilité des prix du pétrole pourrait s'expliquer par le fait qu'ils ont pris environ 10% en deux mois, ce qui limite le potentiel à la hausse.

"Cette vigueur reflète également les attentes grandissantes concernant de nouvelles coupes de l'OPEP+ et une prolongation de l'accord jusqu'à la mi-2020", ont souligné Warren Patterson et Wenyu Yao, analystes pour ING, tandis que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole doit se réunir la semaine prochaine à Vienne en Autriche, avec ses dix pays partenaires.

Mais "il est important de souligner que cette attente constitue également un risque majeur de baisse si l'OPEP+ n'agit pas", ont-ils ajouté.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stable dans un marché prudent

graphcomment>