Menu
A+ A A-

Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance de l'offre de brut

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, entre la guerre commerciale sino-américaine qui semblait s'éloigner d'une résolution imminente et les signes d'une offre abondante sur le marché mondial.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a perdu 1,53 dollar, ou 2,5%, pour finir à 60,91 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre a lâché 1,84 dollar, ou 3,2%, pour finir à 55,21 dollars.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait déjà cédé 1,4% lundi et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 1,2%.

Les cours ont ployé face à une série de nouvelles de nature à peser sur les prix avec, en premier lieu, des signes négatifs sur les négociations commerciales, a estimé Robert Yawger, de Mizuho.

Le président américain, Donald Trump, a notamment douché l'optimisme des acteurs du marché mardi en affirmant que si la Chine ne signait pas l'accord, son administration relèverait encore plus les tarifs douaniers.

"Il semblerait qu'on s'éloigne de plus en plus de la conclusion d'un accord, même partiel, entre les deux parties", a souligné M. Yawger.

Or la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies mondiales pèse sur la croissance mondiale et, par ricochet, sur la demande en énergie.

Dans le même temps, l'offre de brut augmente un peu partout dans le monde.

"En Norvège, le grand champ de pétrole dans la mer du Nord dont l'exploitation a débuté en septembre est déjà en train de produire 300.000 barils par jour, ce qui est bien plus que ce qui était attendu", a indiqué M. Yawger.

"Il est par ailleurs rapporté que la Russie n'est pas prête à accepter lors de la prochaine réunion avec l'OPEP en décembre une nouvelle réduction de sa production", a-t-il ajouté.

Et aux États-Unis, le dernier rapport de l'Agence américaine d'informations sur l'Energie a montré que la production avait encore grimpé au niveau record de 12,8 millions de barils par jour, a-t-il rappelé.

Les acteurs du marché attendent désormais les chiffres sur les stocks de pétrole aux États-Unis, publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Selon la médiane d'un consensus établi par l'agence Bloomberg, les analystes s'attendent à une hausse des stocks de brut de 1,5 million de barils, de même qu'à une hausse de 1 million de barils pour ceux d'essence et à une baisse de 1 million pour les autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), pour la semaine achevée le 15 novembre.

(c) AwP

Commenter Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance de l'offre de brut



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite