Logo

Le pétrole reprend des couleurs avant un discours de Donald Trump

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en hausse mardi en cours d'échanges européens, rattrapant leur recul de la veille, avant un discours de Donald Trump plus tard dans la journée et après des informations sur l'état des stocks à Cushing, aux États-Unis.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 62,64 dollars à Londres, en hausse de 0,76% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre s'appréciait de 0,60% à 57,27 dollars.

La veille, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'était déprécié de 0,5% et le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 0,7%.

"Les prix de pétrole sont orientés à la hausse mardi matin après la publication de chiffres de (la société américaine) Genscape faisant état d'une baisse de 1,2 million de barils la semaine dernière dans les réserves à Cushing," a constaté Al Stanton, de RBC.

Les stocks de Cushing, en Oklahoma, sont scrutés par les investisseurs et servent de référence au pétrole new-yorkais.

La publication par l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA) des données officielles des stocks de brut américains aura lieu mercredi.

"L'attention sera tournée aujourd'hui vers le discours du président américain Donald Trump à l'Economic Club de New York," a de son côté estimé Carsten Fritsch, de Commerzbank.

"Il est censé pouvoir fournir des indications sur la suite" donnée aux négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, a-t-il ajouté.

Les tensions commerciales entre les deux géants économiques pèsent sur la croissance mondiale et donc sur les besoins en pétrole.

Lancée en mars 2018 par l'hôte de la Maison Blanche, l'offensive commerciale doit mettre fin à des pratiques commerciales jugées "déloyales", comme les subventions d'État ou le vol de la propriété intellectuelle alors que les deux pays se disputent la domination des technologies de demain.

(c) AwP

Commenter Le pétrole reprend des couleurs avant un discours de Donald Trump

graphcomment>