Menu
A+ A A-

L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille par le président Hassan Rohani, indiquant qu'il n'ajoutait que 22,2 milliards de barils aux réserves connues du pays.
Et compte tenu des caractéristiques du gisement et "des techniques que nous avons à l'heure actuelle", "la quantité [de pétrole] extractible [dans ce nouveau gisement] est de 2,2 milliards de barils", a déclaré M. Namdar Zanganeh dans une déclaration à la presse.

M. Rohani avait déclaré dimanche que la compagnie nationale pétrolière avait "trouvé un gisement de pétrole avec (des réserves estimées à) 53 milliards de barils" entre les villes d'Omidiyeh et de Bostan, au Khouzestan, province du sud-ouest de l'Iran.

"C'est un petit cadeau du gouvernement au peuple d'Iran", avait ajouté M. Rohani alors que l'économie du pays souffre de l'effet des sanctions économiques rétablies contre Téhéran par les États-Unis depuis août 2018.

Selon le ministre, le chiffre de 53 milliards de barils annoncé par M. Rohani correspond à l'ensemble des réserves découvertes dans cette région, où l'Iran avait déjà trouvé cinq gisements représentant des réserves cumulées de "31 milliards de barils de pétrole".

Selon les données du ministère, le nouveau gisement s'étend sur 2.400 kilomètres carrés, est situé à 3,1 kilomètres de profondeur et son épaisseur est de 80 mètres.

Le "montant ajouté [par cette découverte aux réserves du pays] est de 22,2 milliards de barils", a dit M. Zanganeh.

Selon la dernière édition du "Bilan statistique de l'énergie mondiale" publié chaque année par le groupe pétrolier britannique BP, l'Iran dispose des quatrièmes réserves prouvées de pétrole au monde, derrière le Venezuela, l'Arabie saoudite et le Canada, avec 155,6 milliards de barils.

(c) AwP

Commenter L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mercredi 11 octobre 2023

    💰 Réduction des revenus pétroliers Russes et pétrole Iranien…

    New York: Le plafonnement des prix des exportations de pétrole russe sous l'égide des États-Unis a réduit de manière "significative" les revenus...

    mercredi 08 février 2023

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 24 août 2022

    L'Iran propose d'aider l'Europe avec des livraisons de pétro…

    Téhéran: L'Iran a offert son aide à l'Europe sous la forme de livraisons de pétrole et de gaz pour l'hiver, selon une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    mardi 09 juillet 2024 à 12:15

    Le pétrole baisse après le passage de la tempête Béryl aux E…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi, les inquiétudes concernant les perturbations de l'offre en raison du passage de la tempête Béryl...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite