Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché qui s'inquiète des tensions commerciales

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la veille dans un marché qui s'inquiète toujours des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.
Vers 10H05 GMT (11H05 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 61,49 dollars à Londres, en baisse de 1,28% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre perdait 1,45% à 56,32 dollars.

Jeudi, les prix avaient gagné respectivement 0,9% et 1,4%. Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait même culminé à 57,88 dollars, un niveau plus vu depuis un mois et demi.

Les cours avaient notamment profité de l'annonce par la Chine d'une levée progressive des droits de douane que s'imposent Pékin et Washington, laissant ainsi entrevoir une possible trêve dans le conflit commercial qui pèse sur la croissance économique.

Mais le pétrole "est déjà en train de réduire ses gains aujourd'hui sur fond d'informations discordantes", a fait observer Craig Erlam, analyste pour Oanda.

"L'information de mercredi était à propos d'un report de la possible rencontre entre Trump et Xi. La nouvelle d'hier matin (jeudi) disait qu'un accord-cadre avait été trouvé et celle d'hier soir évoquait des résistances au sein de l'administration américaine à cette accord", a résumé Olivier Jakob, analyste pour Petromatrix.

Cette dernière information "a alimenté les doutes sur la capacité des deux parties à signer un accord avant la fin de l'année", a renchéri Stephen Brennock, analyste pour PVM.

En s'opposant commercialement, les deux géants économiques font craindre un déraillement de la croissance mondiale, déjà en net ralentissement, qui se répercuterait automatiquement sur la demande d'or noir.

En octobre, la Chine a cependant importé 45,51 millions de tonnes de pétrole, soit environ 10,7 millions de barils de pétrole par jour, "un nouveau record", selon Olivier Jakob.

"En moyenne, la Chine importe un million de barils en plus chaque jour par rapport l'année dernière et les États-Unis importe un million de barils par jour en moins", a constaté l'analyste.

Les États-Unis connaissent depuis plusieurs années une production record, alimentée par le développement de l'offre non conventionnel.

(c) AwP

Commenter Le pétrole baisse dans un marché qui s'inquiète des tensions commerciales



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite