Menu
A+ A A-

Nouvelle déception lors d'enchères pétrolières au Brésil

prix du petrole Rio de janeiroRio de janeiro: Au lendemain d'enchères pétrolières très décevantes pour le gouvernement brésilien, une autre adjudication, également boudée par la plupart des majors étrangères, a rapporté moins que prévu jeudi, quatre des cinq blocs offerts n'ayant pas trouvé preneur.
Comme mercredi, la compagnie publique brésilienne PetroBras a pratiquement fait cavalier seul, avec 80% de participation dans le consortium qui a remporté le bloc d'Aram, aux côtés du groupe chinois CNODC (20%).

Ce bloc était le plus onéreux, rapportant à l'Etat 5,05 milliards de réais (environ 1,2 milliard de dollars). L'absence d'offre dans les quatre autres représente cependant une nouvelle frustration pour le gouvernement, qui espérait 7,8 milliards de réais au total.

Les enchères de mercredi et jeudi concernaient des blocs situés dans la zone du "pré-sal", gisements gigantesques situés en eaux très profondes, sous une épaisse couche de sel.

Les blocs proposés mercredi étaient considérés comme plus alléchants dans la mesure où les zones avaient déjà été explorées par PetroBras, avec des estimations sur leur potentiel bien plus précises que sur ceux de jeudi.

Mais les adjudications de mercredi n'ont rapporté que 17 milliards de dollars, au lieu des 26 milliards escomptés, et seuls deux des quatre blocs ont trouvé preneur.

Et comme jeudi, en raison de l'absence de concurrence, le pourcentage des bénéfices que les entreprises s'engagent à reverser à l'Etat est resté aux planchers fixés par l'Agence Nationale du pétrole (ANP).

PetroBras s'était déjà associé à deux groupes chinois, avec 90% de participation dans un consortium avec CNODC (5%) et CNOOC (5%) pour le champ de Buzios, le joyau de la couronne du pré-sal.

Le 25 octobre, le président, Jair Bolsonaro, en visite officielle en Chine, avait invité les compagnies du pays asiatique à participer à ces enchères, promettant "une mer d'opportunités".

Mais au-delà de cette timide participation des groupes chinois, aucune major du secteur n'a formulé la moindre offre lors de ces deux journées.

Les spécialistes considèrent que les prix fixés par l'ANP étaient trop élevés et que le système de compensation devant être versé à PetroBras pour les investissements déjà réalisés dans les zones proposées n'était pas assez transparent.

Le directeur-général de l'ANP, Decio Oddone, a pourtant considéré que les enchères de mercredi étaient "un succès", dans la mesure où elles étaient "les plus importantes jamais réalisées dans le monde".

Jeudi, il a admis néanmoins avoir été "surpris" par le faible intérêt pour les blocs offerts le deuxième jour, tout en considérant que cela n'allait pas "ternir le résultat d'ensemble" des enchères de 2019.

En octobre, l'adjudication de blocs situés en dehors de la zone du "pré-sal" avait rapporté 2,17 milliards de dollars, bien plus que ce qu'espérait le gouvernement.

(c) AwP

Commenter Nouvelle déception lors d'enchères pétrolières au Brésil


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Petrobras: bénéfice net en forte hausse au deuxième trimestre

    vendredi 02 août 2019

    Rio de janeiro: La compagnie pétrolière brésilienne Petrobras a annoncé jeudi un bénéfice net au 2e trimestre près de cinq fois supérieur au trimestre précédent, à 18,9 milliards de reais (4,44 milliards d'euros), grâce notamment à la vente de son...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    mercredi 06 novembre 2019

    Brésil: enchères pétrolières décevantes à environ 17 milliar…

    Rio de janeiro: Les enchères pétrolières, annoncées comme "historiques" par le gouvernement brésilien, ont rapporté mercredi moins que prévu à environ un...

    mercredi 24 juillet 2019

    Brésil: Petrobras privatise une filiale en vendant 2,3 mds U…

    Sao paulo: Le géant pétrolier d'Etat brésilien Petrobras poursuit son plan de désinvestissement et a approuvé mercredi la vente de 2,3 milliards...

    lundi 22 juillet 2019

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 novembre 2019 à 11:43

    Le pétrole, en légère baisse, digère ses gains de la veille

    Londres: Les prix du pétrole perdaient un peu de terrain jeudi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une séance de nette hausse...

    mercredi 20 novembre 2019 à 21:50

    Le pétrole monte nettement après des stocks américains moins…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette hausse mercredi, reprenant du terrain après un début de semaine difficile...

    mercredi 20 novembre 2019 à 17:38

    Le pétrole reprend son souffle après un début de semaine dan…

    Londres: Les prix du pétrole reprenaient du terrain mercredi en cours d'échanges européens, après deux séances consécutives de baisse, portés notamment par...

    mercredi 20 novembre 2019 à 17:18

    USA: les stocks de brut augmentent pour la 4e semaine conséc…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, gonflés notamment par la vente d'une partie...

    mercredi 20 novembre 2019 à 16:22

    L'IPO d'Aramco attirera des investissements, créera des empl…

    Ryad: L'entrée en Bourse (IPO) prochaine du géant pétrolier saoudien Aramco va "créer des milliers d'emplois" et "attirer les investissements", a déclaré...

    mercredi 20 novembre 2019 à 12:10

    Le pétrole stable après un début de semaine dans le rouge

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de leur niveau de clôture de la veille mercredi en cours d'échanges européens, après deux...

    mercredi 20 novembre 2019 à 06:31

    Charbon, gaz, pétrole: production en trop en 2030 pour tenir…

    Paris: Les prévisions de production d'énergies fossiles en 2030 sont incompatibles avec les objectifs de l'accord de Paris sur le climat: 50%...

    mardi 19 novembre 2019 à 21:30

    Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, entre la guerre commerciale sino-américaine qui semblait s'éloigner d'une...

    mardi 19 novembre 2019 à 17:48

    Le pétrole accentue ses pertes, plombé par la guerre commerc…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mardi en cours d'échanges européens, dans le sillage de la veille, lestés par un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 20 novembre 2019 Depuis le début de la semaine, le Brent et le WTI ont perdu respectivement 3,57% et 4,21%.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite