Menu
A+ A A-

Les stocks de pétrole brut bondissent aux Etats-Unis au 01/11 (EIA)

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks américains de pétrole brut ont augmenté bien plus fortement que prévu la semaine dernière en raison notamment d'une forte baisse des exportations, selon un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publié mercredi.
Lors de la semaine achevée le 1er novembre, les réserves commerciales de brut ont gonflé de 7,9 millions de barils pour s'établir à 446,8 millions, là où les analystes interrogés par Bloomberg anticipaient une hausse de seulement 2 millions de barils.

Cette forte progression des stocks de brut est notamment due au fort recul des exportations, qui sont passées de 3,3 millions de barils par jour (mbj) à 2,4 mbj.

"C'est un peu une surprise car l'activité des tankers semble être restée importante sur la période, ce qui aurait dû se traduire par un maintien des exportations à des niveaux similaires", a remarqué John Kilduff d'Again Capital.

Les importations ont aussi reculé sur la période, passant de 6,7 mbj à 6,1 mbj.

Les États-Unis continuent par ailleurs à réduire leurs stocks de réserves stratégiques, cédant pour 700.000 barils de brut sur la semaine après en avoir déjà écoulé près de 3 millions de barils au cours des trois semaines précédentes.

Alors que la saison de maintenance se poursuit, l'activité des raffineries est légèrement redescendue, ces dernières fonctionnant à 86,0% de leurs capacités contre 87,7% la semaine précédente. "L'année a été dure pour les raffineries et elles prennent sans doute leur temps pour leurs travaux de maintenance afin peut-être d'écouler un peu des abondantes réserves de produits transformés, en particulier l'essence", a avancé M. Kilduff.

Les réserves d'essence ont de fait baissé de 2,8 millions de barils sur la semaine, soit un peu plus que la baisse de 2,0 millions de barils anticipée par les analystes.

Les stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont, eux, diminué de 600.000 barils, là où les experts anticipaient un recul de 1,25 million de barils.

En hausse avant la diffusion du rapport, le cours du baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. coté à New York s'est soudainement replié après la diffusion du rapport et cédait 2 cents, à 57,21 dollars, vers 15H55 GMT.

La production de pétrole s'est de son côté maintenue à son niveau record, les États-Unis extrayant en moyenne 12,6 mbj.

Egalement scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont augmenté de 1,7 million de barils, à 47,7 millions de barils.

La demande en énergie a un peu baissé par rapport à la semaine précédente mais reste solide: au cours des quatre précédentes semaines, les États-Unis ont au total consommé en moyenne 21,2 mbj de produits raffinés, en hausse de 2,4% par rapport à la même période l'an dernier.

(c) AwP

Commenter Les stocks de pétrole brut bondissent aux Etats-Unis au 01/11 (EIA)


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite