Menu
A+ A A-

Brésil: enchères pétrolières décevantes à environ 17 milliards de dollars

prix du petrole Rio de janeiroRio de janeiro: Les enchères pétrolières, annoncées comme "historiques" par le gouvernement brésilien, ont rapporté mercredi moins que prévu à environ un peu plus de 17 milliards de dollars (69,96 milliards de réais), deux des quatre blocs n'ayant pas trouvé preneur, même si Petrobras a fortement investi.
Le gouvernement espérait à l'origine engranger 106,5 milliards de réais (plus de 26 milliards de dollars) pour ces enchères organisées lors d'une séance publique de blocs situés dans la baie de Santos (sud-est), au sein de la zone du "pré-sal", aux gisements gigantesques.

Autre déception pour le gouvernement: en raison de l'absence de concurrence, le pourcentage des bénéfices que les entreprises s'engagent à reverser à l'Etat est resté aux planchers fixés par l'Agence Nationale du pétrole (ANP).

La compagnie pétrolière publique PetroBras a pratiquement fait cavalier seul, avec 90% de participation dans le consortium qui a remporté le bloc le plus onéreux, celui de Buzios, en s'associant avec deux compagnies chinoises, à environ (5%) et CNOOC (5%).

Aucune autre major étrangère n'a obtenu la moindre participation lors de ces enchères.

Attribué pour 68,2 milliards de réais (17,1 milliards de dollars) et le minimum de 23,24% de partage des bénéfices, ce champ est déjà le deuxième du Brésil en termes de production, avec 424.000 barils par jour.

PetroBras a également obtenu à elle seule les droits d'exploitation sur le bloc d'Itapu, moyennant 1,77 milliard de réais (environ 437 millions de dollars) et 18,15% de partage des bénéfices.

Les champs de Sépia et Atapu n'ont pas trouvé preneurs.

Ces enchères étaient exceptionnelles dans la mesure où elles concernent des zones que PetroBras a déjà commencé à explorer. Les estimations sur leur potentiel sont donc beaucoup plus précises que celles des zones inexplorées attribuées lors de précédentes enchères.

Les réserves pour l'ensemble des 4 blocs étaient estimées entre 6 et 15 milliards de barils par l'ANP. Si les prévisions les plus optimistes se confirment, il s'agirait de près du double des réserves actuelles de la Norvège.

(c) AwP

Commenter Brésil: enchères pétrolières décevantes à environ 17 milliards de dollars


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Nouvelle déception lors d'enchères pétrolières au Brésil

    jeudi 07 novembre 2019

    Rio de janeiro: Au lendemain d'enchères pétrolières très décevantes pour le gouvernement brésilien, une autre adjudication, également boudée par la plupart des majors étrangères, a rapporté moins que prévu jeudi, quatre des cinq blocs offerts n'ayant pas trouvé preneur.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Le pétrole au Brésil

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Brésil

    jeudi 07 novembre 2019

    Nouvelle déception lors d'enchères pétrolières au Brésil

    Rio de janeiro: Au lendemain d'enchères pétrolières très décevantes pour le gouvernement brésilien, une autre adjudication, également boudée par la plupart des...

    mercredi 24 juillet 2019

    Brésil: Petrobras privatise une filiale en vendant 2,3 mds U…

    Sao paulo: Le géant pétrolier d'Etat brésilien Petrobras poursuit son plan de désinvestissement et a approuvé mercredi la vente de 2,3 milliards...

    lundi 22 juillet 2019

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 janvier 2020 à 13:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    lundi 27 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole plombé par l'épidémie de coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole chutaient lundi en cours de séance européenne, affectés par la propagation de l'épidémie de coronavirus et son...

    vendredi 24 janvier 2020 à 21:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite