Logo

Le pétrole poursuit sa hausse dans un marché confiant

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole entamaient leur troisième séance d'affilée de hausse mardi, dans un marché optimiste à l'égard des négociations commerciales sino-américaines.
Vers 09H50 GMT (10H50 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 62,67 dollars à Londres, en hausse de 0,87% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre prenait 0,57% à 56,86 dollars.

Lundi, les prix ont atteint des niveaux plus vus depuis six semaines, à respectivement 62,78 dollars et 57,43 dollars.

Ces derniers jours, "l'affaiblissement du dollar, associé à un regain d'appétit pour le risque, a permis aux prix d'effacer leurs récentes pertes", a commenté Han Tan, analyste pour FXTM, qui précise néanmoins que le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. reste bien en dessous de son plus haut niveau de l'année, atteint en avril.

Selon les analystes d'ING, la hausse observée ne s'expliquait pas par des informations ayant directement trait au pétrole, mais plutôt par "les signes de progrès dans les discussions commerciales entre les États-Unis et la Chine".

Après que le principal conseiller économique de Donald Trump, Larry Kudlow, eut fait état vendredi "d'énormément de progrès" dans les discussions, le ministre du Commerce Wilbur Ross a fait part, dans une interview dimanche, de son optimisme sur la conclusion d'un accord commercial partiel avec la Chine d'ici la fin du mois.

Les tensions commerciales, en faisant craindre un affaiblissement de la croissance économique mondiale et donc de la demande de pétrole, sont l'un des principaux facteurs qui pèsent sur les prix de l'or noir.

Cette embellie pourrait cependant ne pas durer, selon les analystes d'ING qui évoquent le surplus attendu au premier semestre 2020, sauf "si l'OPEP+ surprend le marché en décembre en annonçant des réductions plus importantes qu'attendu" pour l'année prochaine.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, se retrouveront à Vienne début décembre pour discuter de leur accord visant à réduire volontairement leur production pour soutenir les prix.

(c) AwP

Commenter Le pétrole poursuit sa hausse dans un marché confiant


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.