Logo

Le pétrole se stabilise après une journée de forte hausse

prix du petrole Actualise cours, analyse et contexteLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens au lendemain d'une journée de forte hausse provoquée par le recul surprise des stocks de brut aux États-Unis et après la décision de la BCE de maintenir ses taux inchangés.
Vers 15H30 GMT (17H30 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 61,40 dollars à Londres, gagnant 0,38% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre grappillait 0,43%, à 56,21 dollars.

Les cours du brut avaient commencé la journée en légère baisse avant de se redresser, après avoir grimpé la veille de 2,5% pour le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et de 2,7% pour le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

"Le pétrole brut est en hausse, les marchés de l'énergie reprennent de la vigueur après deux semaines assez mornes," a constaté Josh Mahony, analyste chez IG, selon qui l'état des stocks américains publiés mercredi a fait grimper les prix.

"Les marchés digèrent encore les nouvelles surprenantes d'hier, à savoir que les stocks américains de pétrole brut ont chuté (...), entraînant le prix de l'or noir à la hausse," avait commenté plus tôt dans la journée Carlo Alberto De Casa analyste chez Activtrades.

Les réserves de pétrole brut américain ont ainsi diminué de 1,7 million de barils lors de la semaine achevée le 18 octobre, selon un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), alors que les analystes de l'agence Bloomberg avaient parié sur une hausse de 3 millions de barils après cinq semaines consécutives de progression.

Le même analyste soulignait qu'après "la décision de la BCE aujourd'hui", les marchés attendent d'être fixés sur "celle de la Fed plus tard ce mois-ci, une nouvelle baisse de 0,25% des taux étant largement attendue".

La Banque centrale européenne a confirmé jeudi l'arsenal de relance monétaire adopté en septembre au prix de profondes divisions internes : comme attendu, le principal taux d'intérêt a été maintenu à zéro, tandis que les banques se verront appliquer un prélèvement de 0,50% sur les dépôts qu'elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter à leurs clients.

(c) AwP

Commenter Le pétrole se stabilise après une journée de forte hausse

graphcomment>