Menu
A+ A A-

La décision sur la valorisation d'Aramco pas avant la semaine prochaine

prix du petrole New YorkNew York: La valorisation officielle du géant pétrolier saoudien Aramco, avant une éventuelle entrée en bourse, ne sera pas arrêtée avant "au moins la semaine prochaine" et pourrait être très inférieure aux 2.000 milliards de dollars souhaités par le prince héritier saoudien, selon plusieurs sources proches du dossier.
"Nous sommes toujours en train de recueillir les avis des investisseurs. Les choses ne seront pas déterminées officiellement au moins avant la semaine prochaine", a indiqué une de ces sources, sous couvert d'anonymat.

Les banquiers qui sont chargés de piloter l'entrée en bourse du mastodonte de l'énergie mondiale penchent pour une valorisation autour de 1.500 milliards de dollars, selon plusieurs sources proches du dossier, là où le prince héritier --surnommé MBS-- souhaite 2.000 milliards de dollars.

Mais ces sources indiquent que rien n'est arrêté pour le moment et le consortium bancaire qui est en charge de mener à bien l'entrée en bourse s'adaptera en fonction des souhaits du prince.

Une première tentative d'introduction en bourse fin 2018 avait été stoppée précisément parce que MBS n'était pas satisfait de la valorisation proposée, en pleine chute des prix du brut.

JPMorgan Chase pilote l'opération épaulée par Goldman Sachs, Bank of America, Merrill Lynch et Morgan Stanley.

L'entrée en bourse d'Aramco est prévue en deux temps: sur le marché local le 28 novembre avec un placement de 2% du capital, soit moins de la moitié des 5% qui doivent être cédés au total.

Aramco prévoit aussi une deuxième cotation sur une place financière internationale qui reste à déterminer. Les Bourses de New York et de Hong Kong sont sur les rangs.

Cette future introduction en Bourse constitue la pierre angulaire d'un programme de réformes initié par le puissant prince héritier Mohammed ben Salmane pour sortir l'économie saoudienne de son ultra-dépendance au pétrole.

(c) AwP

Commenter La décision sur la valorisation d'Aramco pas avant la semaine prochaine


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco: bénéfice net amputé d'un quart au 1er trimestre

    mardi 12 mai 2020

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mardi une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre en raison de la chute des prix du pétrole, affirmant que la crise du coronavirus freinerait la demande et les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 04 août 2020 à 12:00

    Le pétrole en baisse, ramené à la réalité par la progression…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi après avoir grimpé la veille, rattrapés par la progression de la pandémie de Covid-19 qui...

    lundi 03 août 2020 à 21:20

    Le pétrole soutenu par des indicateurs encourageants pour la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi après un début de séance dans le rouge alors qu'entrait...

    lundi 03 août 2020 à 16:54

    Le pétrole se reprend malgré les craintes d'offre excédentai…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient lundi en cours de séance européenne, après avoir commencé la séance dans le rouge, alors qu'entre en...

    lundi 03 août 2020 à 11:57

    Le pétrole pâtit de l'allègement des coupes de l'Opep+ et de…

    Londres: Les cours du pétrole démarraient la semaine du mauvais pied lundi, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans...

    vendredi 31 juillet 2020 à 23:04

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    New York: Les cours du pétrole se sont un peu repris vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours...

    vendredi 31 juillet 2020 à 14:47

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020 à 13:54

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    vendredi 31 juillet 2020 à 11:50

    Le pétrole convalescent au lendemain d'une séance mouvementé…

    Londres: Les cours du pétrole se reprenaient vendredi après une lourde chute la veille, dans un environnement toujours fragile pour la demande...

    jeudi 30 juillet 2020 à 21:22

    Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d…

    New York: Les prix du pétrole ont subi un sérieux accès de faiblesse jeudi, s'enfonçant un moment de plus de 5%, menacés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite