Logo

Le pétrole reprend des couleurs avec l'Equateur

prix du petrole Actualise les cours et ajoute analysteLondres: Les prix du pétrole étaient orientés à la hausse jeudi en cours d'échanges européens après un début de journée dans le rouge, soutenus par une situation géopolitique incertaine qui favorise une montée des cours.
Vers 14H50 GMT (16H50 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 58,84 dollars à Londres, en hausse de 0,89% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre s'appréciait de 1,46%, à 53,36 dollars.

"Les prix du pétrole montent à cause des risques qui pèsent sur la production en Equateur (...) et d'un regain d'optimisme sur le commerce," a commenté Edward Moya, analyste chez Oanda.

Le pays sud-américain a suspendu mercredi la distribution de près de 70% de sa production en raison des troubles sociaux déclenchés par une hausse massive du prix du carburant.

Les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis ont repris jeudi à Washington dans l'incertitude la plus totale sur leur issue, quelques jours avant l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane punitifs sur 250 milliards de dollars de biens chinois.

Pékin a toutefois consenti à acheter davantage de produits agricoles, ce qui a nourri la rumeur d'un accord partiel. Le président américain, Donald Trump, avait semblé rejeter un tel cas de figure lundi, disant sa préférence pour "un accord global".

Ces derniers temps, "le marché du pétrole n'est ni haussier ni baissier. Il n'y a pas de tendance", a tempéré Tamas Varga, analyste pour PVM.

Mercredi, les États-Unis ont, une nouvelle fois, fait état d'une production record et d'une progression des stocks.

Mais "il est à noter que les données hebdomadaires sur l'offre ont à peine fait bouger les prix", a souligné Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

(c) AwP

Commenter Le pétrole reprend des couleurs avec l'Equateur


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.