Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, entre tensions politiques et hausse des stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé mercredi, hésitant entre l'incertitude persistante sur les négociations commerciales sino-américaines, les possibles effets de tensions géopolitiques au Moyen-orient ou en Equateur, et l'abondance des stocks de brut aux Etats-Unis.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre s'est apprécié de 8 cents, ou 0,1%, pour finir à 58,32 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre, la référence aux États-Unis, a lâché 4 cents, ou 0,1%, pour clôturer à 52,59 dollars.

Les prix "ont temporairement profité en cours de séance d'un certain enthousiasme sur la possibilité d'un accord commercial sino-américain", estime Robert Yawger de Mizuho.

Alors que les négociations doivent reprendre jeudi à Washington, le ton entre les deux pays était monté ces derniers jours; les États-Unis ont en particulier annoncé des sanctions à l'encontre d'entités et responsables chinois soupçonnés de participer à la "répression" contre les musulmans ouïghours au Xinjiang.

Selon l'agence Bloomberg, Pékin reste cependant ouverte à un accord partiel si le président américain, Donald Trump, renonce aux tarifs douaniers supplémentaires qu'il a menacé de mettre en oeuvre d'ici la fin de l'année.

De quoi apaiser la crainte d'une nouvelle escalade de sanctions commerciales de nature à freiner encore un peu plus la croissance mondiale, et donc la demande en énergie.

Les acteurs du marché surveillent aussi de près la situation au Moyen-Orient alors que la Turquie a lancé mercredi, comme elle s'y était engagée, son offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie.

Les prix pourraient aussi avoir "en partie" profité des nouvelles d'Equateur "où environ un tiers de la production pétrolière est menacé par les manifestations qui se poursuivent", a remarqué Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

Le prix du baril s'est toutefois un peu replié après la publication du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA).

Selon ce document, les stocks de pétrole brut ont progressé pour la quatrième semaine de suite aux États-Unis tandis que la production est montée à un niveau record.

En pleine saison de maintenance des raffineries, l'activité de ces dernières a dans le même temps encore ralenti: elles ont fonctionné à 85,7% de leurs capacités, contre près de 95% il y a encore un mois. Leur rythme tombe ainsi à leur plus bas niveau depuis 2017.

"Les investisseurs se voient ainsi rappeler brutalement qu'il y a beaucoup de pétrole disponible dans le pays et que la demande n'est pas forcément au rendez-vous", commente M. Yawger.

(c) AwP

Commenter Le pétrole hésite, entre tensions politiques et hausse des stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 19 janvier 2021 à 12:14

    Le pétrole repart timidement aidé par les commentaires de l…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi mais sans grande conviction, rassurés cependant par le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale...

    mardi 19 janvier 2021 à 11:13

    Pétrole: l'AIE revoit la demande en baisse malgré des fondam…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime que le marché pétrolier repose sur des fondamentaux plus solides cette année grâce aux vaccins...

    lundi 18 janvier 2021 à 16:51

    Climat: l'AIE presse le secteur pétrolier d'agir sur les fui…

    Paris: Après une baisse de ses émissions de méthane l'an dernier en raison de la crise, l'AIE a pressé lundi l'industrie des...

    lundi 18 janvier 2021 à 12:06

    Le pétrole commence la semaine en petite forme

    Londres: Les prix du pétrole se tassaient légèrement lundi, tirés vers le bas par plusieurs facteurs dont un regain de vigueur du...

    vendredi 15 janvier 2021 à 21:49

    Le pétrole termine la semaine en marche arrière

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en...

    vendredi 15 janvier 2021 à 16:49

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite