Menu
A+ A A-

Le pétrole en recul avant la reprise des négociations commerciales

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé mardi alors que des négociations commerciales entre Pékin et Washington doivent reprendre jeudi, les acteurs du marché croyant peu en un accord entre les deux premières économies mondiales.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre s'est établi à 58,24 dollars à Londres, en baisse de 0,19% ou 11 cents par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre a perdu 0,23% ou 12 cents, à 52,63 dollars.

"L'optimisme sur les négociations commerciales est en train de disparaître, alors que chaque pays envisage des actions qui pourraient nuire à la coopération", note Robbie Fraser de Schneider Electric.

"A cause de ce changement, le marché efface les gains observés pendant la majeure partie des deux dernières séances avec le risque d'une baisse encore plus importante si la rhétorique menaçante persiste", ajoute l'expert.

Le département américain du Commerce a placé lundi soir 28 organisations gouvernementales et commerciales chinoises sur liste noire en leur reprochant d'être impliquées dans la répression visant la minorité musulmane ouïghoure dans l'ouest de la Chine.

Pékin a réagi vivement en exprimant son "fort mécontentement et son opposition résolue", par la voix du porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang.

La guerre commerciale que se livrent les deux pays pèse depuis plusieurs mois sur la croissance économique mondiale, plombant la demande en énergie et donc le prix de l'or noir.

Les investisseurs sont par ailleurs restés attentifs à la situation en Irak, qui connaît depuis une semaine une période de troubles sociaux.

Soulignant que l'Irak est le "deuxième plus important producteur" de l'OPEP, David Madden, analyste de CMC Markets, souligne que "les difficultés qu'il traverse ont suscité des inquiétudes sur l'offre".

Les courtiers attendent également la publication mercredi d'un rapport hebdomadaire sur les réserves américaines de pétrole brut.

Les trois derniers rapports ont fait état d'une hausse des stocks de brut aux États-Unis, entraînant à chaque fois un repli des prix pétroliers.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en recul avant la reprise des négociations commerciales



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite