Logo

Le pétrole en légère hausse en attendant la reprise des négociations commerciales

prix du petroleLondres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, après une semaine marquée par les inquiétudes sur le niveau de la demande et en attendant la reprise des négociations sino-américaines.
Vers 09H25 GMT (11H25 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 58,55 dollars à Londres, en hausse de 0,31% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre gagnait 0,45% à 53,05 dollars.

La semaine dernière, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a perdu 5,7% et le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 5,5%. Les acteurs du marché se sont effrayés d'une succession d'indicateurs décevants sur la santé de l'économie américaine, jusque-là plutôt épargnée par le ralentissement de la croissance mondiale.

L'annonce mardi d'un nouveau recul de l'activité du secteur manufacturier, gros consommateur d'énergie, aux États-Unis en septembre, a en particulier ébranlé les acteurs du marché.

Les chiffres sur l'emploi américain diffusés vendredi ont en revanche soutenu les cours, alors que les créations d'emplois sont restées solides en septembre.

Selon M. Fritsch, les investisseurs s'attendent à ce que la croissance de la demande de pétrole retrouve de la vigueur en 2020, après une année 2019 marquée par les craintes sur celle-ci.

Mais "cela nécessitera qu'une solution au conflit commercial entre les États-Unis et la Chine soit trouvée dans un futur proche", et en ce sens, les négociations qui doivent se tenir cette semaine à Washington seront scrutées par les investisseurs, a poursuivi M. Fritsch.

"Certains espèrent que le président des États-Unis mettra plus d'énergie à trouver un compromis compte tenu de la menace bien réelle d'une récession" en 2020, année électorale, a complété Stephen Brennock, analyste pour PVM.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en légère hausse en attendant la reprise des négociations commerciales

graphcomment>