Menu
A+ A A-

Le pétrole tente de se reprendre après une semaine difficile

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, après une succession de baisses nourries cette semaine par des indicateurs économiques moroses.
Vers 09H15 GMT (11H15 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 58,26 dollars à Londres, en hausse de 0,95% par rapport à la clôture de jeudi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en novembre s'échangeait à 52,80 dollars, 0,67% de plus que la veille.

Sur la semaine, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a perdu 4,47% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 5,53%.

Stephen Brennock, analyste chez PVM reports, alertait sur "une semaine brutale de déceptions économiques" qui fait que "les signaux d'alarme se multiplient pour l'économie américaine".

L'indice non manufacturier américain de l'association professionnelle ISM jeudi s'est établi à 52,6%, s'inscrivant 3,8 points de pourcentage en dessous de son niveau du mois d'août.

La veille, le cabinet ADP relevait que le secteur privé aux États-Unis n'avait créé que 135.000 emplois en septembre, moins que le mois précédent et en dessous des attentes des analystes.

Et mardi, l'indicateur ISM portant sur le secteur manufacturier avait inscrit sa plus médiocre performance depuis juillet 2009.

La demande en pétrole risque de pâtir d'un ralentissement de la croissance aux États-Unis, grand consommateur et une des premières économies mondiales.

De plus, "ces indicateurs s'accordent avec les propos du directeur de l'Agence internationale de l'énergie, Fatih Birol, qui a prévenu, pour la troisième fois en l'espace de quelques jours, que les prévisions de la demande en or noir pour cette année et l'année prochaine pourraient être revues à la baisse", a relevé Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

(c) AwP

Commenter Le pétrole tente de se reprendre après une semaine difficile



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite