Logo

Pétrole: Moscou va pleinement respecter les quotas de l'Opep+ en octobre

prix du petrole MoscouMoscou: La Russie va pleinement remplir en octobre l'accord de réduction de la production de pétrole conclu par l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et ses alliés, a déclaré mercredi le ministre russe de l'Energie.
"Oui, notre objectif est de respecter pleinement l'accord" en octobre, a répondu Alexandre Novak, interrogé lors d'un forum énergétique à Moscou, selon les agences russes.

Les 24 membres de l'OPEP+ ont décidé l'année dernière de réduire la production de 1,2 million de barils par jour à partir de janvier 2019 pour pousser les prix à la hausse, après une chute de 40% entre 2014 et 2019.

Selon les calculs de Bloomberg, la Russie n'a rempli ses obligations qu'à 74% en moyenne entre janvier et août. Depuis janvier, la Russie n'a rempli - et même excédé - les quotas requis qu'en mai, juin et juillet.

Dans une interview accordée mercredi à l'agence russe Interfax, le secrétaire général de l'OPEP Mohammed Barkindo a indiqué que l'accord avait été rempli dans l'ensemble "à 136% en août", certains pays excédant les réductions demandées.

Le prix du baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. se situe actuellement autour de 60 dollars contre plus de 75 dollars il y a un an, après avoir chuté à 50 dollars fin 2018.

Prolongées jusqu'à mars 2020, les réductions décidées par l'OPEP+ n'ont pas réussi à faire grimper le baril à plus de 70 dollars, ce qui explique le scepticisme de certains analystes quant aux effets de la stratégie de l'OPEP+.

Alexandre Novak a déclaré que les "guerres commerciales" et les "sanctions" étaient devenues les facteurs principaux influençant les prix du pétrole, au détriment de l'offre et de la demande du marché.

Mohammed Barkindo a également durement critiqué les sanctions américaines visant les secteurs pétroliers de l'Iran et du Venezuela, indiquant qu'elles "faussent le marché" et étaient "contre-productives".

(c) AwP

Commenter Pétrole: Moscou va pleinement respecter les quotas de l'Opep+ en octobre


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.