Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, craintes sur la Chine et apaisement des tensions au Moyen-orient

prix du petrole OrientLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, les investisseurs craignant un ralentissement de la croissance en Chine d'une part, et se rassurant de la baisse des tensions au Moyen-Orient d'autre part.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour livraison en novembre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 61,08 dollars, en baisse de 1,34% par rapport au cours de vendredi. Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance s'échangeait à 55,25 dollar, 1,18% de moins que la semaine dernière.

"La grande crainte du marché du pétrole serait un déclin sérieux de la croissance chinoise et les chiffres PMI de l'industrie manufacturière de ce matin n'ont fait qu'alimenter cette crainte", a expliqué Fiona Cincotta, analyste chez City Index.

"Bien que les données étaient moins mauvaises qu'attendu (...) elles indiquent que l'industrie chinoise reste au bord de la contraction, ce qui ne présage rien de bon pour la demande en pétrole du pays", a-t-elle continué.

L'activité manufacturière en Chine a en effet connu en septembre un rebond inattendu, selon un indice indépendant rendu public lundi, sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis et l'imposition au début du mois de nouvelles surtaxes réciproques.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour le secteur manufacturier, calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, s'est établi à 51,4 en août, contre 50,4 le mois précédent.

Il s'agit du plus haut niveau de cet indice depuis février 2018.

Un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité et, en deçà, d'une contraction.

Par ailleurs, les tensions au Moyen-Orient, relancées il y a trois semaines par une attaque contre des installations pétrolières saoudiennes, semblent s'être quelque peu apaisées.

"Le bon sens prévaut en Arabie saoudite pour le moment. Le prince Mohammed ben Salmane a indiqué récemment dans un interview qu'une guerre entre son pays et l'Iran serait un désastre total pour l'économie mondiale", a relevé Naeem Aslam, analyste pour Thinkmarkets.com.

Le prince héritier saoudien a en effet appelé la communauté internationale à "dissuader" Téhéran lors de l'émission "60 Minutes" sur la chaîne CBS.

"Si le monde n'agit pas fortement, fermement, pour dissuader l'Iran, nous assisterons à une escalade encore plus grave qui menacera les intérêts mondiaux", a-t-il affirmé.

L'attaque du 14 septembre contre deux installations pétrolières saoudiennes a réduit de près de 6% de la production mondiale et avait fait bondir les cours de l'or noir de près de 20%.

(c) AwP

Commenter Le pétrole baisse, craintes sur la Chine et apaisement des tensions au Moyen-orient



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite