Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, craintes sur la Chine et apaisement des tensions au Moyen-orient

prix du petrole OrientLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, les investisseurs craignant un ralentissement de la croissance en Chine d'une part, et se rassurant de la baisse des tensions au Moyen-Orient d'autre part.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour livraison en novembre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 61,08 dollars, en baisse de 1,34% par rapport au cours de vendredi. Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance s'échangeait à 55,25 dollar, 1,18% de moins que la semaine dernière.

"La grande crainte du marché du pétrole serait un déclin sérieux de la croissance chinoise et les chiffres PMI de l'industrie manufacturière de ce matin n'ont fait qu'alimenter cette crainte", a expliqué Fiona Cincotta, analyste chez City Index.

"Bien que les données étaient moins mauvaises qu'attendu (...) elles indiquent que l'industrie chinoise reste au bord de la contraction, ce qui ne présage rien de bon pour la demande en pétrole du pays", a-t-elle continué.

L'activité manufacturière en Chine a en effet connu en septembre un rebond inattendu, selon un indice indépendant rendu public lundi, sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis et l'imposition au début du mois de nouvelles surtaxes réciproques.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour le secteur manufacturier, calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, s'est établi à 51,4 en août, contre 50,4 le mois précédent.

Il s'agit du plus haut niveau de cet indice depuis février 2018.

Un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité et, en deçà, d'une contraction.

Par ailleurs, les tensions au Moyen-Orient, relancées il y a trois semaines par une attaque contre des installations pétrolières saoudiennes, semblent s'être quelque peu apaisées.

"Le bon sens prévaut en Arabie saoudite pour le moment. Le prince Mohammed ben Salmane a indiqué récemment dans un interview qu'une guerre entre son pays et l'Iran serait un désastre total pour l'économie mondiale", a relevé Naeem Aslam, analyste pour Thinkmarkets.com.

Le prince héritier saoudien a en effet appelé la communauté internationale à "dissuader" Téhéran lors de l'émission "60 Minutes" sur la chaîne CBS.

"Si le monde n'agit pas fortement, fermement, pour dissuader l'Iran, nous assisterons à une escalade encore plus grave qui menacera les intérêts mondiaux", a-t-il affirmé.

L'attaque du 14 septembre contre deux installations pétrolières saoudiennes a réduit de près de 6% de la production mondiale et avait fait bondir les cours de l'or noir de près de 20%.

(c) AwP

Commenter Le pétrole baisse, craintes sur la Chine et apaisement des tensions au Moyen-orient



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite