Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse fortement sous l'effet de données sur les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient fortement mercredi en cours d'échanges européens, après que l'American petroleum institute (API) eut publié la veille ses chiffres sur les stocks de pétrole américains et en attendant les chiffres officiels plus tard dans la journée.
Vers 09H32 GMT (11H32 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 62,10 dollars à Londres, en baisse de 1,58% par rapport à la clôture de mardi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance s'échangeait à 56,52 dollars, 1,34% de moins que la veille.

"Les prix de l'or noir étaient en retrait mercredi après un rapport de l'API concernant les réserves américaines", a expliqué Stephen Brennock, analyste chez PVM Reports.

Selon M. Brennock, les chiffres de l'API indiquent une hausse des stocks de 1,4 million de barils de brut sur la semaine achevée le 20 septembre, tandis que les stocks d'essence augmentaient de 1,9 million de barils. A contrario, "le seul chiffre qui pourrait soutenir les cours" était selon M. Brennock la baisse de 2,2 millions de barils de produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

À 14H30 GMT, les investisseurs tourneront leurs regards vers les statistiques du gouvernement américains, considérées comme plus fiables.

Les analystes s'attendent à ce que les stocks de brut baissent de 600.000 barils sur la semaine achevée le 20 septembre, ainsi qu'à une diminution de 564.000 barils pour l'essence et de 500.000 barils pour les produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d'un consensus compilé par l'agence Bloomberg.

Par ailleurs, les craintes vis-à-vis de la demande sont réapparues sur le marché.

Les données sur le moral des ménages ont "été assez décevantes mardi, ce qui pourrait mener à une consommation de pétrole plus basse au pays le plus consommateur au monde", a relevé Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

La confiance des consommateurs américains s'est dégradée plus que prévu en septembre en raison de ces tensions commerciales, qui s'est établi à 125,1 points, contre 134,1 en août (-9,1 points), selon l'indice du Conference Board.

(c) AwP

Commenter Le pétrole baisse fortement sous l'effet de données sur les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite