Logo

Le pétrole baisse alors que les espoirs s'amenuisent sur un accord sino-américain

prix du petrole AméricainLondres: Les prix du pétrole baissaient mardi en cours d'échanges européens, alors que les espoirs se réduisent quant à la possibilité d'un accord prochain entre la Chine et les États-Unis pour mettre fin au conflit commercial.
Vers 08H45 GMT (10H45 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 64,20 dollars à Londres, en baisse de 0,88% par rapport à la clôture de lundi.

À New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance s'échangeait à 58,19 dollars, 0,77% de moins que la veille.

"Le marché du pétrole reculait tout comme celui des métaux, craignant que les responsables chinois et américains ne réussissent à trouver un accord en octobre, et ce malgré les commentaires positifs sur les négociations", a expliqué Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

Engagées dans une guerre commerciale qui s'est traduite par l'imposition de droits de douane réciproques sur des centaines de milliards de dollars de produits, les deux premières puissances économiques mondiales ont multiplié ces derniers jours les signes d'apaisement à l'approche d'une rencontre à haut niveau en octobre.

Des discussions menées jeudi et vendredi à Washington en amont de cette réunion entre négociateurs chinois et américains ont été "productives", ont assuré vendredi les services du bureau du représentant américain au Commerce (USTR).

De plus, le contexte général est plutôt baissier, remarque Neil Wilson, analyste pour Markets.com, qui relève que "le marché croule sous les réserves et la demande reste en berne".

"Sur le court terme, il y a beaucoup d'informations contradictoires sur l'attaque saoudienne et sur la vitesse à laquelle les Saoudiens pourront rétablir leur production, donc il est difficile de savoir quel sera l'impact sur l'offre", a-t-il continué.

Les attaques d'il y a dix jours contre l'usine de traitement d'Abqaiq, la plus grande au monde, et le champ de pétrole de Khurais, dans l'est du pays, ont diminué de moitié la production du premier exportateur mondial de pétrole, soit 5% de la production totale.

(c) AwP

Commenter Le pétrole baisse alors que les espoirs s'amenuisent sur un accord sino-américain

graphcomment>