Logo

Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la situation en Arabie saoudite

prix du petrole SaouditeLondres: Les prix du pétrole montaient fortement jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par l'information selon laquelle l'Arabie saoudite cherchait à acheter du brut et des produits du pétrole à des pays étrangers. Vers 10H45 GMT (12H45 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 65,30 dollars à Londres, en hausse de 2,67% par rapport à la clôture de mercredi.

À New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre s'échangeait à 59,27 dollars, 2,00% de plus que la veille.

La production saoudienne, et donc celle d'Aramco, "a été frappée, évidemment, donc ils vont tenter d'en acheter aux autres", a expliqué à l'AFP David Madden, analyste chez CMC Markets, en faisant référence à l'attaque qui a éliminé la moitié de la production pétrolière du pays.

Selon M. Madden, le fait qu'Aramco ait "fait savoir qu'ils étaient acheteurs d'essence" est à prendre comme la raison de cette hausse soudaine du marché.

Plus tôt dans la journée, les cours évoluaient en hausse légère, avant d'accentuer leurs gains après la publication d'informations de presse selon lesquelles l'Arabie saoudite et sa compagnie Aramco avaient contacté la compagnie pétrolière d'état iranienne pour leur demander près de 20 millions de barils de pétrole brut.

L'information laisse planer le doute sur les capacités de relance réelle des Saoudiens, alors que le gouvernement du royaume assure une remise en place totale de la production d'ici la fin septembre.

Les prix étaient aussi soutenus par l'escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, en visite mercredi en Arabie saoudite, a qualifié l'attaque contre des infrastructures pétrolières du royaume d'"acte de guerre", l'attribuant de nouveau à l'Iran, peu après la présentation d'une enquête saoudienne selon laquelle Téhéran a "incontestablement parrainé" l'attaque.

Dépêché en Arabie saoudite afin de "coordonner les efforts pour contrer l'agression iranienne dans la région", M. Pompeo a réaffirmé que l'Iran était responsable des frappes dévastatrices de samedi, revendiquées par les rebelles yéménites Houthis. Quant au président américain Donald Trump, il a affirmé depuis Los Angeles disposer de "beaucoup d'options" pour répondre à l'Iran.

Ryad a de son côté accusé l'Iran d'avoir "incontestablement parrainé" les attaques.

L'Arabie saoudite est le premier exportateur de pétrole au monde, produisant 10% de la production mondiale. L'attaque a brutalement interrompu la moitié de sa production en visant deux sites, l'usine d'Abqaiq, la plus grande au monde pour le traitement de pétrole, et le champ pétrolier de Khurais, dans l'est du pays.

(c) AwP

Commenter Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la situation en Arabie saoudite


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.