Logo

L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran », selon Ryad

prix du petroleDubaï: Le ministère saoudien de la Défense a présenté mercredi des débris de drones et de missiles utilisés selon lui lors de l'attaque des installations pétrolières de Saudi Aramco, qui prouveraient de façon "indéniable" qu'il s'agit d'une agression iranienne.
Vingt-cinq missiles et drones ont été lancés en direction des deux sites visés samedi, a précisé le colonel Turki al Malki, porte-parole du ministère. Certains des drones étaient des Delta Wing iraniens et, parmi les missiles, se trouvaient des Ya Ali, qui sont employés par les gardiens de la Révolution, corps d'élite de l'armée iranienne, a-t-il poursuivi lors d'une conférence de presse.

"L'attaque a été lancée du Nord et était indéniablement commanditée par l'Iran. La preuve que vous avez sous les yeux le montre de façon indéniable", a conclu l'officier.

L'Iran nie toute implication dans cette attaque qui a réduit de moitié la production pétrolière saoudienne. Elle a été revendiquée par les rebelles yéménites Houthis, mouvement chiite pro-iranien, qu'une coalition sous commandement saoudien combat depuis 2015.

Selon le colonel Malki, qui est également porte-parole de cette coalition, l'attaque du site d'Abkaïk, où se trouve la plus grande installation pétrolière au monde, a été menée à l'aide de drones et de missiles alors que seuls des missiles de croisière se sont abattus sur celui de Khouraïs.

L'officier a répété que l'attaque ne pouvait pas provenir du Yémen et a accusé l'Iran d'utiliser les Houthis comme "couverture".

(c) Reuters

Commenter L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran », selon Ryad


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.