Menu
A+ A A-

L'Arabie en passe de restaurer le tiers de sa production de pétrole

prix du petrole RyadRyad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, devrait rétablir lundi au moins un tiers de la production perdue en raison des attaques de samedi contre ses installations pétrolières, selon des experts.
Les attaques contre l'usine d'Abqaiq et le gisement de Khurais ont coupé la production saoudienne de moitié en la réduisant de 5,7 millions de barils, provoquant des ondes de choc sur les marchés pétroliers.

Le ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdel Aziz ben Salmane, a déclaré dimanche que le royaume utilisera ses vastes stocks pour compenser en partie la perte de production, et les États-Unis ont également autorisé le recours à leurs réserves.

Toutefois, les prix du pétrole ont bondi lundi de plus de 10%, les accusations contre l'Iran alimentant de nouvelles craintes géopolitiques.

Le bulletin spécialisé Energy Intelligence a indiqué, en citant des sources industrielles, que le géant saoudien Aramco était "sur le point de rétablir jusqu'à 40 %" de la production perdue, soit environ 2,3 millions de barils par jour.

Citant des sources proches du dossier, le Wall Street Journal écrit qu'il faudrait des semaines pour rétablir la pleine capacité de production.

Toutefois, l'une de ses sources a déclaré : "Nous devrions pouvoir remettre (sur le marché) deux millions de barils par jour (...) d'ici demain (lundi)".

La firme de consultants Energy Aspects a également estimé que le pays serait en mesure de restaurer près de la moitié de la production perdue dès lundi.

L'Arabie saoudite a déclaré samedi qu'elle fournirait une mise à jour sous 48 heures sur les attaques et tous les regards restent tournés sur une communication officielle qui pourrait rassurer les marchés.

La télévision saoudienne Al-Arabiya a indiqué lundi qu'Aramco était prêt à redémarrer les opérations à Khurais qui traite 1,5 million de barils par jour.



Attaques revendiquées

L'Arabie saoudite, poids lourd de l'OPEP, pompe 9,9 millions de barils par jour, soit près de 10 % de la demande mondiale, dont 7 millions de barils par jour sont destinés à l'exportation.

Le royaume dispose également d'une capacité inutilisée d'environ deux millions de barils par jour qu'il peut utiliser en période de crise.

Les rebelles yéménites Houthi soutenus par l'Iran ont revendiqué ces attaques, les plus destructrices contre les installations pétrolières saoudiennes, mais le royaume n'a encore accusé aucune partie.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a pointé Téhéran du doigt, affirmant qu'il n'y avait aucune preuve que le Yémen avait servi à lancer une "attaque sans précédent sur l'approvisionnement énergétique mondial".

Le président américain Donald Trump a évoqué la possibilité de représailles militaires, sans désigner l'auteur des attaques.

Téhéran nie ces accusations, mais celles-ci ont ravivé les craintes d'un conflit au Moyen-Orient après une série d'attaques cette année contre des pétroliers qui ont été imputées à l'Iran.

(c) AwP

Commenter L'Arabie en passe de restaurer le tiers de sa production de pétrole


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 13 janvier 2020

    Pétrole: l'Arabie saoudite promet de garantir la stabilité d…

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Énergie, Abdel Aziz ben Salmane, a assuré lundi que son pays avait pris toutes les précautions pour...

    dimanche 05 janvier 2020

    Tensions USA/Iran: Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chut…

    Dubaï: Le géant pétrolier saoudien Aramco a atteint dimanche son plus bas niveau depuis son entrée à la Bourse de Ryad, sur...

    lundi 23 décembre 2019

    Arabie Saoudite et Koweït vont reprendre la production dans …

    Koweït: L'Arabie Saoudite et le Koweït vont signer mardi un accord pour reprendre, après cinq ans d'interruption, la production de deux grands...

    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Tensions USA/Iran: Saudi Aramco et les Bourses du Golfe chutent

    dimanche 05 janvier 2020

    Dubaï: Le géant pétrolier saoudien Aramco a atteint dimanche son plus bas niveau depuis son entrée à la Bourse de Ryad, sur fond de chute générale des Bourses du Golfe après l'assassinat par les Etats-Unis d'un puissant général iranien ayant...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 15 janvier 2020

    Opep: la demande mondiale de pétrole 2020 revue en hausse

    Paris: L'Opep a revu en hausse mercredi sa prévision de la demande mondiale de pétrole brut cette année, grâce à des perspectives...

    mercredi 08 janvier 2020

    Pas de perturbations dans les installations pétrolières irak…

    OPEP: La production irakienne de pétrole n'a subi aucune perturbation, a déclaré mercredi le secrétaire général de l'Opep après les frappes de...

    vendredi 03 janvier 2020

    L'Equateur veut augmenter sa production de pétrole

    Quito: L'Equateur, qui a quitté l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), entend désormais investir davantage pour augmenter sa production, a affirmé...

    lundi 23 décembre 2019

    Arabie Saoudite et Koweït vont reprendre la production dans …

    Koweït: L'Arabie Saoudite et le Koweït vont signer mardi un accord pour reprendre, après cinq ans d'interruption, la production de deux grands...

    vendredi 13 décembre 2019

    La production pétrolière est normale en France

    Paris: La production pétrolière en France n'est pas à l'arrêt et les raffineries fonctionnent normalement malgré le mouvement social contre la réforme...

    jeudi 12 décembre 2019

    Pétrole: le marché pourrait être excédentaire début 2020 (AI…

    Paris: L'offre de pétrole sur les marchés mondiaux pourrait être excédentaire début 2020 malgré les baisses de production supplémentaires décidées par les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    vendredi 24 janvier 2020 à 01:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    mercredi 22 janvier 2020 à 18:14

    Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus …

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés...

    mercredi 22 janvier 2020 à 11:50

    Le pétrole en baisse, craintes d'un surplus d'or noir

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), par la voix de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite