Menu
A+ A A-

Le pétrole en recul en l'absence de nouvelles annonces de l'Opep

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, lestés par l'absence de nouvelles baisses de la production des pays exportateurs de pétrole et par un possible apaisement des tensions entre l'Iran et les États-Unis.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre s'est établi à 60,38 dollars à Londres, en baisse de 0,7% (ou 43 cents) par rapport à la clôture de mercredi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre a terminé à 55,09 dollars, 1,2% (ou 66 cents) de moins que la veille.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), réunis jeudi à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis, n'ont pas annoncé de réductions supplémentaires de la production d'or noir, indiquant toutefois respecter les baisses auxquelles ils se sont déjà engagés pour soutenir le marché.

"Le marché s'attendait à une position plus agressive du Comité ministériel de l'OPEP, notamment avec les récentes annonces du nouveau ministre de l'Energie saoudien, mais ça n'a pas été le cas", a relevé John Kilduff d'Again Capital.

Nommé la semaine dernière par son père, le prince Abdel Aziz ben Salmane s'est en effet déclaré favorable lundi à une poursuite de la politique de baisse de la production de pétrole.

Les cours de l'or noir ont également été lestés par l'anticipation d'un apaisement des tensions entre Washington et Téhéran, dans le sillage du départ mardi du conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale John Bolton, partisan d'une ligne dure contre l'Iran.

"Il y a des bruits de couloir autour d'une possible rencontre entre M. Trump et [le président iranien] Hassan Rohani, un allègement des sanctions américaines et une augmentation de l'offre iranienne en pétrole, au moins de manière temporaire", a détaillé M. Kilduff.

Pendant les échanges asiatiques, les cours avaient toutefois augmenté, avant d'effacer leurs gains, "aidés par les attentes autour d'une nouvelle amélioration des relations entre Washington et Pékin", a expliqué Carlo Alberto De Casa, analyste chez ActivTrades.

Le président américain a en effet annoncé mercredi qu'il reportait au 15 octobre la hausse des tarifs douaniers portant sur 250 milliards de dollars de biens importés de Chine "en signe de bonne volonté" alors que négociateurs américains et chinois reprennent début octobre leurs tractations.

Jeudi, le locataire de la Maison Blanche a annoncé dans un tweet que Pékin s'apprêtait à acheter un grand nombre de produits agricoles américains.

Une amélioration des relations commerciales entre les deux géants économiques serait a priori bénéfique pour l'économie mondiale et donc pour la demande d'or noir.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en recul en l'absence de nouvelles annonces de l'Opep



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite