Menu
A+ A A-

Le pétrole en recul en l'absence de nouvelles annonces de l'Opep

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, lestés par l'absence de nouvelles baisses de la production des pays exportateurs de pétrole et par un possible apaisement des tensions entre l'Iran et les États-Unis.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre s'est établi à 60,38 dollars à Londres, en baisse de 0,7% (ou 43 cents) par rapport à la clôture de mercredi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre a terminé à 55,09 dollars, 1,2% (ou 66 cents) de moins que la veille.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), réunis jeudi à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis, n'ont pas annoncé de réductions supplémentaires de la production d'or noir, indiquant toutefois respecter les baisses auxquelles ils se sont déjà engagés pour soutenir le marché.

"Le marché s'attendait à une position plus agressive du Comité ministériel de l'OPEP, notamment avec les récentes annonces du nouveau ministre de l'Energie saoudien, mais ça n'a pas été le cas", a relevé John Kilduff d'Again Capital.

Nommé la semaine dernière par son père, le prince Abdel Aziz ben Salmane s'est en effet déclaré favorable lundi à une poursuite de la politique de baisse de la production de pétrole.

Les cours de l'or noir ont également été lestés par l'anticipation d'un apaisement des tensions entre Washington et Téhéran, dans le sillage du départ mardi du conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale John Bolton, partisan d'une ligne dure contre l'Iran.

"Il y a des bruits de couloir autour d'une possible rencontre entre M. Trump et [le président iranien] Hassan Rohani, un allègement des sanctions américaines et une augmentation de l'offre iranienne en pétrole, au moins de manière temporaire", a détaillé M. Kilduff.

Pendant les échanges asiatiques, les cours avaient toutefois augmenté, avant d'effacer leurs gains, "aidés par les attentes autour d'une nouvelle amélioration des relations entre Washington et Pékin", a expliqué Carlo Alberto De Casa, analyste chez ActivTrades.

Le président américain a en effet annoncé mercredi qu'il reportait au 15 octobre la hausse des tarifs douaniers portant sur 250 milliards de dollars de biens importés de Chine "en signe de bonne volonté" alors que négociateurs américains et chinois reprennent début octobre leurs tractations.

Jeudi, le locataire de la Maison Blanche a annoncé dans un tweet que Pékin s'apprêtait à acheter un grand nombre de produits agricoles américains.

Une amélioration des relations commerciales entre les deux géants économiques serait a priori bénéfique pour l'économie mondiale et donc pour la demande d'or noir.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en recul en l'absence de nouvelles annonces de l'Opep



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 08 février 2023 à 22:23

    Le pétrole grimpe malgré la hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, du fait de perturbations dans...

    mercredi 08 février 2023 à 17:20

    🛢️ USA : les stocks hebdo de pétrole brut augmentent de 2,4 …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière aux...

    mercredi 08 février 2023 à 17:15

    TotalEnergies fait miroiter de nouveaux rabais à la pompe en…

    Paris: Après l'annonce de profits record réalisés en 2022, publiés quand le diesel approche 2 euros le litre, TotalEnergies a fait miroiter...

    mercredi 08 février 2023 à 17:08

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 08 février 2023 à 12:10

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de reprise de la demande e…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, dopés par les espoirs grandissants de reprise de...

    mercredi 08 février 2023 à 08:30

    Totalenergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoir…

    La défense: Dans le sillage des autres majors pétrolières, le groupe français Totalenergies a annoncé mercredi un bénéfice net dopé par le...

    mercredi 08 février 2023 à 07:45

    Equinor : résultat record en 2022 grâce à la flambée des cou…

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié mercredi des résultats record pour 2022 grâce à la flambée des cours, ce...

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 8 février 2022 Les bénéfices des cinq majors (Shell, Chevron, ExxonMobil, BP et TotalEnergies) devraient dépasser 150 milliards de dollars en 2022, et même plus de 180 milliards sans compter la perte causée par le retrait de BP de Russie, s'attirant les foudres des gouvernements et ONG, en pleine crise énergétique et climatique.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🇷🇺 L'Asie prend le contrôle des prix du pétrole Russe

    Le mardi 07 février 2023

    Moscou: Le marché asiatique a pris le dessus sur l'Europe en termes de fixage des prix pour le mélange pétrolier russe phare de l'Oural, selon Igor Sechin, directeur général de Rosneft. lors de l'India Energy Week.

    Lire la suite