Menu
A+ A A-

L'Opep réduit sa prévision de demande 2020

prix du petrole Dans son rapport mensuel, l'organisation des pays exportateurs de pétrole précise avoir abaissé sa prévision de la croissance de la demande globale pour l'an prochain de 60.000 barils par jour (bpj) à 1,08 million de bpj et précise que le marché devrait être excédentaire.Opep: Dans son rapport mensuel, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole précise avoir abaissé sa prévision de la croissance de la demande globale pour l'an prochain de 60.000 barils par jour (bpj) à 1,08 million de bpj et précise que le marché devrait être excédentaire.
Cette perspective pourrait inciter l'OPEP et ses alliés, dont la Russie, à maintenir ou à durcir leur politique d'encadrement de la production.

L'Irak a déclaré de son côté que la réunion ministérielle de l'"OPEP+" prévue jeudi à Abou Dhabi porterait entre autres sur la nécessité ou non de réduire davantage les pompages.

Dans son rapport, l'OPEP dit avoir réduit sa prévision de la croissance économique mondiale pour 2020 à 3,1% contre 3,2% et ajoute que l'augmentation de la demande pétrolière attendue l'an prochain devrait être inférieure à la "forte croissance" de l'offre de producteurs concurrents comme les États-Unis.

"Cela souligne la responsabilité partagée de tous les pays producteurs pour assurer la stabilité du marché pétrolier afin d'éviter une volatilité indésirable et un possible retour à un déséquilibre du marché", poursuit l'organisation.

La demande pour le pétrole produit par l'OPEP devrait diminuer de 1,2 million de bpj en 2020 par rapport à cette année à 29,40 millions de bpj.

L'OPEP et ses alliés ont reconduit en juillet jusqu'en mars 2020 un accord d'encadrement de la production visant à réduire leur offre de 1,2 million de bpj pour soutenir les cours.

Les pays engagés par cet accord vont pour l'instant au-delà des réductions prévues par celui-ci mais la production globale de l'OPEP est quand même supérieure à la prévision de demande pour 2020.

Le rapport précise que l'offre sera supérieure de 340.000 bpj à la demande si l'OPEP continue de produire au niveau enregistré en août.

(c) Reuters

Commenter L'Opep réduit sa prévision de demande 2020


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 février 2020 à 21:14

    Le pétrole en retrait sous l'effet de prises de bénéfices

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé vendredi, les investisseurs empochant leurs gains après une dizaine de jours de convalescence...

    vendredi 21 février 2020 à 11:23

    Le pétrole en retrait sous l'effet de prises de bénéfices

    Londres: Les prix du pétrole étaient en baisse vendredi, les investisseurs empochant leurs gains après une dizaine de jours de convalescence pour...

    jeudi 20 février 2020 à 18:12

    Le pétrole poursuit sa reprise dans un marché plus optimiste

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi jeudi leur remontée amorcée il y a une dizaine de jours, aidés par...

    jeudi 20 février 2020 à 17:52

    USA: les stocks de brut en hausse pour la quatrième semaine …

    New York: Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la quatrième semaine consécutive aux Etats-Unis, selon un rapport de l'Agence américaine...

    jeudi 20 février 2020 à 12:01

    Le pétrole stable, les investisseurs rassurés par la Chine e…

    Londres: Les prix du pétrole consolidaient jeudi leur remontée depuis leur plus bas atteints au début du mois, aidés par les mesures...

    mercredi 19 février 2020 à 21:14

    Le pétrole, aidé par les sanctions contre Rosneft, poursuit …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte hausse mercredi, aidés par un ralentissement de la propagation du coronavirus...

    mercredi 19 février 2020 à 11:32

    Le pétrole convalescent bénéficie du ralentissement de l'épi…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, poursuivant leur reprise amorcée depuis le 10 février, aidés par un ralentissement des...

    mercredi 19 février 2020 à 10:00

    Rosneft: le bénéfice net a bondi en 2019 malgré le pétrole p…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi une forte hausse de son bénéfice net en 2019, malgré un incident...

    mardi 18 février 2020 à 21:52

    Le pétrole fait du surplace, persistance des inquiétudes sur…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini quasiment inchangés mardi dans un marché toujours préoccupé par l'épidémie de coronavirus et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 20 février 2020 Les stocks de pétrole brut ont augmenté pour la quatrième semaine de suite aux États-Unis de + 400.000 barils, s'établissant à 442,9 millions de barils.

    Les prix du pétrole pourraient-ils chuter en dessous de 50 $ suite au Coronavirus ?

    Le jeudi 30 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: Une prévision plutôt logique en ce début d'année était que les prix du pétrole américains ne tomberaient probablement pas en dessous de 50 $ le baril. Mais depuis des paramètres ont changé.

    Lire la suite

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite