Logo

Le pétrole baisse sur fond de tensions persistantes sino-américaines

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, en raison de tensions persistantes entre la Chine et les États-Unis.
Vers 09H10 GMT (11H10 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 58,89 dollars à Londres, en baisse de 0,61% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre s'échangeait à 54,86 dollars, soit 0,44% de moins que vendredi.

Par ailleurs, les marchés resteront fermés aux États-Unis lundi, jour férié.

Selon Fiona Cincotta, analyste chez City Index, le pétrole continue à être "concentré sur le conflit commercial entre la Chine et les États-Unis, alors que beaucoup d'investisseurs commencent à rentrer de leurs vacances d'été".

Bien que Pékin et Washington s'étaient montrés plus conciliants la semaine dernière, l'imposition programmée de leurs nouveaux droits de douane respectifs indique que "le futur proche est tout sauf rose (...) et ne présage rien de bon pour les investisseurs", a expliqué Tamas Varga, analyste pour PVM Reports.

Des droits de douane supplémentaires frappant des milliards de dollars de produits chinois sont en effet entrés en vigueur dimanche aux États-Unis, Donald Trump se montrant déterminé à arracher à Pékin un accord commercial.

Ces droits de douane additionnels de 15% portent sur une partie des 300 milliards de dollars de biens importés du géant asiatique qui avaient été jusqu'alors épargnés par les précédentes mesures américaines.

Le président républicain, en campagne pour un second mandat, est ainsi resté sourd aux nombreuses mises en garde sur les potentielles répercussions négatives sur l'économie et les marchés.

Pékin a rétorqué en augmentant des tarifs douaniers sur 75 milliards de dollars de biens américains en deux temps, avec une première échéance à la même date du 1er septembre.

Le pétrole brut américain fait partie des produits visés, voyant sa taxe d'importation en Chine augmenter de 5%.

(c) AwP

Commenter Le pétrole baisse sur fond de tensions persistantes sino-américaines


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.