Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite à la clôture après un rapport sur les stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé mercredi après la publication d'un rapport hebdomadaire faisant état d'une baisse des réserves de brut, mais d'une hausse des stocks d'essence et de produits distillés aux Etats-Unis.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a fini à 60,30 dollars à Londres, en hausse de 0,4% ou 27 cents par rapport à la clôture de mardi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, s'est établi à 55,68 dollars, 0,8% (45 cents) de moins que la veille.

Lors de la semaine achevée le 16 août, les réserves commerciales de brut ont diminué de 2,7 millions de barils pour s'établir à 437,8 millions grâce notamment à un tassement des importations et une hausse des exportations.

En revanche, les stocks d'essence et de produits distillés ont progressé, respectivement de 300.000 et 2,6 millions de barils, contrairement aux attentes des analystes.

Le cours du baril new-yorkais, en hausse avant la diffusion du rapport, a alors effacé une partie de ses gains face à cette augmentation surprise.

"Les principaux chiffres de ce rapport ne sont pas aussi encourageants que ce qu'avaient prévu les analystes, notamment en ce qui concerne les stocks d'essence et d'autres produits distillés. Cela explique le léger repli des marchés juste après la publication", a réagi Phil Flynn de Price Futures Group.

L'expert a toutefois mis en avant d'autres indicateurs plus rassurants, dont la cadence des raffineries qui ont fonctionné à 95,9% de leurs capacités contre 94,8% la semaine précédente.

"C'est le signe d'une forte demande pour les produits pétroliers", a estimé M. Flynn.

Par ailleurs, la persistance de facteurs géopolitiques au Moyen-Orient pourrait pousser les prix vers le haut, selon l'expert.

L'armée américaine a annoncé mercredi "enquêter" sur la destruction d'un des ses drones par les Houthis pro-iraniens, au dessus du Yémen, alors que les tensions entre Washington et Téhéran restent au plus haut.

Les Houthis avaient fait circuler mardi soir sur Twitter des images montrant une boule de feu dans la nuit qui, selon eux, représentait un drone américain abattu au dessus de la localité de Damar, au sud-est de Sanaa.

(c) AwP

Commenter Le pétrole hésite à la clôture après un rapport sur les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    mardi 11 juin 2024 à 12:05

    Le pétrole perd légèrement du terrain avant la Fed

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi après leur poussée de la veille, l'attention des investisseurs se tournant vers la réunion de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite